Quatre-vingts secondes ce matin en hommage aux images arrêtées et à ceux qui les produisent, les photographes, les photojournalistes.

Que disent les images et photographies de Notre-Dame en feu ?
Que disent les images et photographies de Notre-Dame en feu ? © Getty / Edward Berthelot

Exemple avec la photo, sublime, l’une des premières de l’intérieur de la cathédrale dévastée par l’incendie. Elle est signée Philippe Wojazer. La fumée de l’incendie, souvenir du sfumato des peintres, un éclat de lumière et puis la croix au fond de la nef, intacte. L’image est composée comme un tableau : c’est une icône religieuse. 

Les photos de Jean-Philippe Coutausse, pour Le Monde, captent les visages des Parisiens qui assistent à l’incendie, sur les ponts, les quais ou au café. 

Ce qui est étrange, c’est que toutes ces images en rappellent d’autres, des souvenirs de la peinture, l’icône, donc. 

Les reflets sur la Seine du brasier à la une du Monde hier renvoient un discret souvenir de Monet

Les images de la nef à ciel ouvert rappellent, elles, de manière frappante les toiles d’Hubert Robert, ce peintre dont le travail porta sur les ruines, les ruines fumantes de l’opéra, les ruines de la galerie du Louvre, les toits des monuments éventrés par le temps ou les catastrophes, qui laissent entrer la lumière, comme à Notre-Dame. Dans les œuvres d’Hubert Robert, il y a une forme de poésie de la ruine. On n’y est pas encore. 

Avec Notre-Dame, les sentiments dominants sont encore l’effarement et sans doute la mélancolie. En tous cas, c’est un métier et quel métier : merci aux photographes.

Aller plus loin

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.