Consommer local, travailler avec les petits producteurs, les circuits courts, Alice Waters fut l’une des premières à imposer cela, dans le désert, il y a donc près de 50 ans.

Alice Waters
Alice Waters © Getty / Paul Zimmerman

C’est la belle expression qu’emploie la grande cheffe cuisinière Alice Waters, figure de la gastronomie américaine depuis l’ouverture en 1971 de son restaurant « Chez Panisse » à Berkeley, en Californie. 

À l’époque, l’alimentation aux Etats-Unis était hyper industrialisée et dans le sillage du « mai 68 américain », quand le campus de Berkeley s’enflammait et refaisait le monde, il y eut une sorte de mai 68 de l’assiette dans cette ville et cette région. Consommer local, travailler avec les petits producteurs, les circuits courts, Alice Waters fut l’une des premières à imposer cela, dans le désert, il y a donc près de 50 ans.

Alice Waters est longuement interviewée par Télérama et se bat donc aujourd’hui pour cette « révolution délicieuse ». En substance, il s’agit de manger en réfléchissant, de manger en conscience, de considérer que manger est un engagement. Et le début de ce processus, c’est évidemment l’école. 

Alice Waters publie un livre chez Actes Sud, L’art de la cuisine simple

L'équipe
Suivre l'émission
(ré)écouter Les 80'' de Nicolas Demorand : Agir pour ma planète, Radio France s'engage Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.