Quatre-vingts seconde pour aller faire des courses en ligne.

Pour les Journées du Patrimoine 2018, le Palais de l'Elysée a ouvert sa boutique officielle de... goodies !
Pour les Journées du Patrimoine 2018, le Palais de l'Elysée a ouvert sa boutique officielle de... goodies ! © AFP / Anne-Christine Poujoulat

La boutique officielle de l’Elysée a donc été lancée pour les Journées du patrimoine. Le produit des ventes de t-shirts, sacs, bracelets et autres babioles servira à rénover le Palais présidentiel. Le magasin a déjà récolté la jolie somme de 350.000 euros.

À peine les produits étaient-ils en ligne que l’esprit facétieux et vinaigré d’Internet s’en est donné à cœur joie en inventant des détournements, une gamme stylisée de t-shirts Alexandre Benalla, une autre avec toutes les déclarations polémiques du président. Toutes ces parodies ne sont pas drôles, certaines sont même franchement vulgaires, mais l’éclat de rire fut général.

Plus sérieusement, des critiques soulignent que des t-shirts, comme le modèle « poudre de perlimpinpin », font la promotion du président lui-même et pas de la fonction, d’où une accusation en culte textile de la personnalité.

Guillaume Champeau, du moteur de recherche Qwant, note que la boutique de l’Elysée ne respecte pas toutes les normes RGPD (Règlement général sur la protection des données), pour le coup c’est « croquignolesque ».

D’autres, enfin, pointent qu’il n’y a pas de t-shirt « Présidente » pour les femmes mais juste un modèle « Première Dame ».

  • Comptez 55 euros pour un t-shirt
  • 29 euros pour un porte-clés
  • 20 euros les sept macarons
  • Les bougies bleu blanc rouge sont, pour une raison mystérieuse, déjà en soldes... 
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.