Quatre-vingts secondes ce matin sur l’alcool et l’alcoolisme, 40.000 morts chaque année selon les chiffres publiés ce mardi par Santé publique France.

Pot alcoolisé
Pot alcoolisé © Getty / Cavan Images

Pour comprendre la relation de notre pays à la boisson, un document chez Flammarion. Il s’intitule Tournée générale, par nos deux confrères du magazine Society, Thomas Pitrel et Victor Le Grand.

N’attendez pas une somme définitive ou une enquête scientifique, le livre est plutôt une exploration des facettes culturelles du sujet : la bataille du vin nature, y compris dans le prétoire ; la place des femmes dans les mondes du vin, qui n’allait pas de soi il y a quelques courtes années encore ; le rôle des lobbys dans le combat contre la loi Evin ; le vin et la politique que le sénateur LREM François Patriat résume d’une formule « Le vin, c’est la France, l’eau, la souffrance ».

Et puis il y a des portraits de buveurs, parfois mélancoliques voire tristes. Et, au passage, une fenêtre sur la télé d’autrefois, Thierry Ardisson qui raconte comment le succès de ses émissions était indexé sur le taux d’alcoolémie de ses invités. Ils demandaient de l’eau, on leur servait de la vodka. Tout était fait pour qu’à l’antenne ils soient ivres morts ou presque. « Un bon talk-show, c’est un talk-show avec des mecs bourrés », dit Ardisson, qui note par ailleurs que cette époque est pleinement révolue.

Ni moralisateur ni défenseur de l’ivresse, le livre est agréable à lire, il s’intitule Tournée générale, la France et l’alcool, chez Flammarion.

📖  Pourquoi est-ce si difficile de ne pas boire d'alcool en France ?

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.