A quel moment faut-il mettre un point final ? Quatre-vingts secondes ce matin sur la série télé "Veep", qui vient de s’achever sur une septième et dernière saison.

Clea DuVall, Julia Louis-Dreyfus et Sam Richardson, casting de la série "Veep"
Clea DuVall, Julia Louis-Dreyfus et Sam Richardson, casting de la série "Veep" © Getty / Dominik Bindl

C’est une satire, extrêmement drôle, de la vie politique américaine, autour de la figure de Selina Meyer, vice-présidente des Etats-Unis. 

Il est absolument impossible de savoir ce qu’elle pense des grandes orientations du pays puisqu’elle n’en pense rien et s’en fout même comme de l’an quarante. Avoir des convictions empêche de faire de la politique et pourrait, accessoirement, froisser des électeurs potentiels. Autour d’elle gravite une équipe de conseillers, stratèges, communicants  qui passent leur vie à jurer comme des charretiers. Ils sont nuls mais ça ne les empêche pas de remporter des victoires politiques majeures, au contraire.

La série a démarré en 2012, pendant les années Obama. Elle se termine sous la présidence de Donald Trump. Dans l’intervalle, évidemment, la satire a changé de nature et les dernières saisons semblent parfois plus proches du documentaire que de la farce. Le rire est toujours là mais jaune et crispé… L’horlogerie de cette comédie s’est déréglée et on comprend que la série s’arrête car, au fond, elle n’a plus d’objet.

Veep, et son actrice Julia Louis-Dreyfus, ont au fil des ans croulé sous les récompenses. Si vous n’avez pas vu cette série, vous avez quelques longues heures de rire devant vous.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.