Quatre-vingts secondes ce matin sur la nouvelle fonctionnalité que propose Facebook, seulement aux Etats-Unis pour l’instant : ça s’appelle "community actions" et c’est un service de pétitions en ligne.

Facebook souhaite stimuler et faciliter l’expression citoyenne... et cela prend la forme des "community actions"
Facebook souhaite stimuler et faciliter l’expression citoyenne... et cela prend la forme des "community actions" © Getty / Mart Klein

L’outil, nous dit le site Techcrunch, est très facile d’utilisation, à la fois pour créer la pétition et la « signer », le soutien se fait d’un clic. Les pétitions seront intégrées à votre fil d’actualité, il n’y aura donc pas à les rechercher, elles apparaîtront d’elles-mêmes.

L’ambition de Facebook, c’est de stimuler et de faciliter l’expression citoyenne, à l’échelle locale notamment. Accessoirement, ou principalement, de faire passer plus de temps encore sur le réseau social. Des tests, dit un porte-parole de FB, ont été faits et jusqu’ici, tout va bien.

Soit. 

Restent tout de même quelques questions massives, sans réponse : des pétitions manipulées sont-elles possibles ?

Tous les sujets, y compris les plus fous, pourront-ils faire l’objet d’une pétition ? 

Qui va modérer ? 

Quid de la base de données d’opinions politiques collectées par FB ? 

Il existe d’autres sites de pétition, notamment change.org. Mais il va falloir regarder de près l’outil de FB dont on a pu constater la sidérante incapacité à prévoir l’usage frauduleux de ses outils. 

Pour vous faire une idée, retrouvez des articles à lire ici et ici

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.