L'éruption du Krakatoa a provoqué le tsunami en Indonésie. Le Krakatoa est à l'origine aussi de l'une des plus grandes catastrophes recensées dans l'Histoire humaine.

Le volcan Krakatoa en Indonésie, le 23 décembre 2018
Le volcan Krakatoa en Indonésie, le 23 décembre 2018 © AFP / Nurul HIDAYAT / BISNIS INDONESIA

Le 26 août 1883, le volcan explose : 13 000 fois la bombe d'Hiroshima, son bruit résonne dans une bonne partie du monde. Une nuée de cendres de 27 kilomètres s'élève et plonge une partie de l'Asie dans le noir. Une vague de 46 mètres de haut s'abat sur Java. On dénombre 36 000 morts en Indonésie, rapportés à la population indonésienne à l'époque, c'est beaucoup plus que le tsunami du 26 décembre 2004. 

L'explosion est entendue et ressentie en Europe et aux Etats-Unis. L'atmosphère est rougeoyante à cause des cendres de souffre en suspension, les couchers et levers de lune et le soleil sont flamboyants. Selon un astrophysicien du Texas, ces couleurs de ciel inspireront le peintre norvégien Edward Munch pour Le Cri

Paradoxe de cette catastrophe pour les hommes, les cendres retombées à terre ont rendu des sols fertiles et aujourd'hui encore, certains cultivateurs peuvent récolter du riz 3 fois par an. Une végétation luxuriante a poussé et empêché les hommes de venir exterminer les derniers rhinocéros de Java aujourd'hui protégés dans un parc national. 

Le Krakatoa a sans doute généré le bruit le plus puissant entendu par des hommes. En indonésien, Krakatoa signifie... volcan silencieux !

L'explosion du Krakatau en 1883. Des roches ont été projetées à 55 km dans les airs et des cendres sont tombées sur des navires à 6 000 km du volcan. Environ 24 kilomètres carrés de l'île Krakatau avaient disparu...
L'explosion du Krakatau en 1883. Des roches ont été projetées à 55 km dans les airs et des cendres sont tombées sur des navires à 6 000 km du volcan. Environ 24 kilomètres carrés de l'île Krakatau avaient disparu... © Getty / DAVID HARDY/SCIENCE PHOTO LIBRARY
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.