Quatre-vingts seconde ce matin pour vous parler du travail que les différentes cellules de vérification des faits et de démontage des rumeurs, falsifications, mensonges éhontés en circulation sur les réseaux sociaux produisent tous les jours.

Contre les fake news, les médias rivalisent de nouveaux outils qui vérifient et comparent les informations.
Contre les fake news, les médias rivalisent de nouveaux outils qui vérifient et comparent les informations. © Getty / FrankRamspott

Citons parmi d’autres les cellules dédiées de Libération et du Monde et celle de l’Agence France Presse, AFP Factuel.

AFP Factuel a ainsi analysé de prétendues photos de violences policières lors de manifestations de Gilets jaunes. Ceux qui postent et partagent ces photos sur les réseaux accusent les médias dominants de les cacher car ces médias sont les propagandistes du pouvoir. La police frappe et les médias mentent. 

AFP Factuel démontre que ces photos soi-disant cachées sont soit des images anciennes prises à l’étranger, donc sans absolument aucun rapport avec les manifestations des dernières semaines. Celles qui ont un rapport sont siglées AFP et ont été publiées, jamais elles n’ont été cachées. Manipulation grossière, démontage de l’intox imparable : a priori, donc, exit le complot.

Eh bien pas du tout, parce que ce patient travail a trop souvent moins de succès sur les réseaux que les bidonnages les plus fous. Établir la vérité factuelle ne suffit pas toujours à éteindre un foyer de fausses informations. Conclusion partielle : diffuser la vérité factuelle est aussi important que l’établir.

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.