Quatre-vingts secondes ce matin pour vous parler d’un petit livre qui se dévore et pardon d’avance pour ce très mauvais jeu de mots…

« Mangez-le si vous voulez » de Jean Teulé (détail de la couverture)
« Mangez-le si vous voulez » de Jean Teulé (détail de la couverture) © Editions Pocket

Roman paru il y a tout juste 10 ans et inspiré des faits très réels… 

16 août 1870, 14h… Alain de Monéys, un jeune homme connu, respecté de tous, arrive à la foire d’Hautefaye, en Dordogne… Le village est noir de monde... Des paysans le saluent, se poussent pour le laisser passer... Avant la fin de la journée, la foule l’aura insulté, battu, torturé... On lui aura cloué des fers à cheval sur les pieds... Avant de le brûler encore vivant et de le manger…

L’écrivain Jean Teulé raconte ces quelques heures de carnage… Le basculement d'un village tranquille dans la violence la plus barbare — même les enfants sont pris par cette fièvre qui est allée jusqu’au cannibalisme… Illustration fascinante aussi de la puissance d’une infox ou d’une fake news… Le village se convainc contre toute évidence qu’Alain de Monéys est un prussien, et donc un ennemi et qu’il mérite la mort… 

On reste sidéré en refermant le livre... Sur ce qu'il nous dit de la psychologie des foules et de l'histoire d'un bouc émissaire... 

Jean Teulé, « Mangez-le si vous voulez », c’est publié chez Pocket… 

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.