France Inter aux côtés de ceux qui travaillent par temps de Covid, une journée de solidarité pour un 1er mai sans défilés.

J'ai un air qui me trotte dans la tête ce matin. 

Extrait «  Salut à toi »

Les Béruriers Noirs, c'est ça ! Sauf que les paroles ont changé.

Salut à toi l'homme de ménage que je croise en arrivant au bureau dans la nuit, qui a désinfecté le clavier de l'ordinateur, passé l'aspirateur. Bonjour de loin… mais je devine le sourire derrière le masque... 

Salut à toi caissière,

Salut à toi auxiliaire,

Salut à toi éboueur, 

(mais comment peut-on accumuler autant d'ordures ménagères en 24 heures ?)

Salut à toi policière, pompier

Salut à toi infirmier

Toutes ces femmes, tous ces hommes de l'ombre, les invisibles, devenus du jour au lendemain premiers de cordée, premiers de tranchée devrait-on dire.

c'est une journée spéciale sur France Inter : 1er mai en 1ère ligne

et c'est leur parole que nous avons choisi de mettre en valeur sur notre antenne : vous entendrez un directeur d'EHPAD à 7h50, un « Grand Bien Vous Fasse » avec Ali Rébeihi à 9H consacré aux agents d'entretiens... 

dans le 12h30-14 heures : une infirmière en réanimation, un livreur, une auxiliaire de vie, ils seront au micro d'Yves Decaens. Et puis aussi un téléphone sonne XXL spécial ce soir avec Claire Servajean, on se posera la question des luttes syndicales de demain.

France Inter aux côtés de ceux qui travaillent par temps de Covid, une journée de solidarité pour un 1er mai sans défilés.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.