Voici une série documentaire étouffante qui donne la parole à quelques-unes de ces femmes qui, adolescentes, furent agressées sexuellement, violées, certaines transformées en recruteuses pour fournir à Epstein d’autres filles de leur âge, contre quelques centaines de dollars.

Jeffrey Epstein fait l’objet d'un documentaire étouffant : "Filthy Rich". Ici en 2004
Jeffrey Epstein fait l’objet d'un documentaire étouffant : "Filthy Rich". Ici en 2004 © Getty / Rick Friedman/Corbis

Quatre-vingts secondes ce mardi 2 juin 2020, sur le documentaire, Jeffrey Epstein : Filthy Rich, consacrée au milliardaire américain, figure mystérieuse de la jet-set et de la vie mondaine new-yorkaise, pédocriminel au nombre de victimes incalculable.

Ce documentaire donne la parole à quelques-unes de ces femmes qui, adolescentes, furent agressées sexuellement, violées, certaines transformées en recruteuses pour fournir à Epstein d’autres filles de leur âge, contre quelques centaines de dollars. 

L’ampleur du trafic de jeunes filles, sur des années, est d’autant plus inimaginable que, très tôt, les choses se murmuraient, puis se disaient, firent l’objet d’enquête de presse et de police et puis… rien.

Silence complet, système judiciaire étonnamment coulant, complaisant, protecteur. L’homme était assez puissant pour éteindre les incendies, trouver des accords cléments avec la justice américaine et continuer à mener cette vie. 

#Metoo

Seul, le mouvement #Metoo aura permis de fissurer ces protections, et de donner une chance à ces femmes victimes d’être entendues, parfois de très longues années après leurs premières plaintes officielles.

La série permet à ceux qui ne la connaîtrait pas, ou mal, de se faire une idée de l’ampleur de cette affaire. Elle n’enquête pas sur les complices et autres bénéficiaires possibles de ce réseau pédocriminel. 

Le documentaire, Jeffrey Epstein : Filthy Rich est à voir sur Netflix.

(* Filthy, en anglais, signifie, répugnant )

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.