La rentrée scolaire a une tonalité particulière pour les élèves de Terminale qui seront les premiers à se confronter au nouveau baccalauréat. Un « grand oral » a été créé, ce qui en son temps avait suscité le débat, voire la polémique.

Un "grand oral" a été créé, ce qui en son temps avait suscité le débat, voire la polémique.
Un "grand oral" a été créé, ce qui en son temps avait suscité le débat, voire la polémique. © Getty / Kemter

Quatre-vingts secondes ce matin sur un guide qui entend préparer les élèves à cette épreuve

Ils devront plancher sur deux questions possibles, en rapport avec leur spécialité, préparer un exposé argumenté sur l’une d’elles. Après débat, le candidat est interrogé sur son projet professionnel ou le type d’études qu’il entend entreprendre. Dit comme ça, ça peut paraître simple mais le guide est très technique, peut-être même trop, en tous cas pour le parent d’élève qui prend conscience, en le lisant, de son… âge ! Oui, l’école a changé depuis qu’on l’a quittée

Par-delà la technicité, vous trouverez de nombreux conseils sur l’art oratoire et l’éloquence

Dire « je » ou dire « nous », ralentir le rythme, pour essayer de susciter l’attention et une gamme d’affects précises alors qu’un rythme de parole rapide transmet un message qui, sur le même thème, prend une autre couleur. N’oubliez pas l’impact d’un silence — mais n’en abusez pas trop non plus.

Le Guide du Grand Oralest signé Stéphane de Freitas qui, avec Ladj Ly, avait réalisé le documentaire À Voix Haute que vous pourrez voir, d’ailleurs, si vous achetez ce livre aux éditions Le Robert.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.