Si vous êtes à Paris en ce moment, ne manquez pas une impressionnante exposition consacrée jusqu'au 22 septembre à Marilyn Monroe, à la Galerie Joseph (Paris, 3e). 200 photos. Toute sa vie sur près de 1000 mètres carrés de galerie.

La première photo de Marilyn par Milton Greene / Photographed by Milton H. Greene
La première photo de Marilyn par Milton Greene / Photographed by Milton H. Greene © 2019 Joshua Greene / www.archiveimages.com

La gamine : elle a six ans, elle a déjà ce regard malicieux, un peu triste.

Jeune mannequin de 19 ans : elle s’appelle encore Norma Jean et pose, lascive, sur une plage.

Les années 50 : photos couleur et noir & blanc, dans les rues de New York ou sur les plateaux de tournage. Sourire attirant, visage radieux.

Février 1954, en Corée : dans le froid, en robe légère, elle chante sur scène devant les soldats en extase.

Et bien sûr, la dernière séance de photos, avec Bert Stern en 1962, cinq semaines avant sa mort. 2571 clichés en deux jours et une nuit. Vous verrez, ou reverrez les plus célèbres. Elle sourit avec ses yeux, mais pourtant, on le sent, le malheur est là.

Une des plus belles images de Marilyn Monroe : 1953, le film Niagara d’Henry Hathaway. Marilyn sort de chambre d’hôtel dans une robe rose vif. Elle met un disque, une chanson  Kiss. Fredonne les paroles. Elle n’a que 27 ans, elle joue divinement la femme fatale. 

• Divine Marilyn, une exposition à voir jusqu'au 22 septembre 2019 à la Galerie Joseph, à Paris.

►►► Aller plus loin - Marilyn Monroe dans l'œil des photographes : Marilyn s’est trouvée propulsée au rang de star à l’époque du  magazine illustré, aidée en cela par des photographes. Si les articles  contribuèrent à la promouvoir, c’est aux photos qu’elle doit son image. Eve Arnold, seule femme à l'avoir photographié, notamment sur le tournage des Misfits disait : "La photographie était pour elle ce que l’eau est à un poisson : l’élément où elle exultait." 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.