Il était un ami très cher à mon cœur et à celui de bien des gens de la Maison de la Radio. Quatre-vingts trop courtes secondes en hommage à David Kessler, dont on a appris la mort hier, à l’âge de 60 ans.

David Kessler, qui dirigea notamment France Culture, est mort à 60 ans ce mardi 4 févier 2020. Nicolas Demorand lui rend hommage.
David Kessler, qui dirigea notamment France Culture, est mort à 60 ans ce mardi 4 févier 2020. Nicolas Demorand lui rend hommage. © AFP / Xavier Leoty

Il avait, ici, dirigé France Culture, d’un esprit dialectique et joyeux, énormes lunettes pleines de traces de doigts sur le nez et chemise toujours à moitié sortie du pantalon. Il aimait les livres, la philosophie, le droit public, il aimait le débat d’idées, il avait une passion pour le cinéma et il adorait la radio, sous toutes ses formes. Il la voulait accessible à tous. Il y a plus de dix ans, à une époque préhistorique par rapport à celle dans laquelle nous vivons aujourd’hui, il s’inquiétait déjà de l’avenir du service public à l’ère numérique. Et puis il aimait rire, se faire chambrer, bousculer par toute une génération à laquelle il a su mettre le pied à l’étrier. C’était un bonheur de travailler avec lui.

La vie de David Kessler à la radio fut l’une des mille qu’il vécut. Quelles qu’elles soient, à la télé, dans le monde du cinéma, en politique, en France ou à l’étranger, ces vies furent trop courtes. Je pense, nous pensons très fort à Laure, Martin et Anna, ses enfants, et à son frère Emmanuel. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.