C’est une série documentaire totalement lunaire. J’ignorais jusque-là l’existence, aux Etats-Unis, du monde des zoos et parcs d’attraction consacrés aux félins. J’ignorais l’ampleur des luttes et des intrigues qui l’animaient, sans même parler des hommes et des femmes qui le font vivre.

"Tiger King", un documentaire à voir sur Netflix
"Tiger King", un documentaire à voir sur Netflix © Capture d'écran : https://www.youtube.com/watch?v=acTdxsoa428

Laissez entrer le bien nommé Joe Exotic, personnage principal de la série, propriétaire de zoo dans l’Oklahoma, mulet blond peroxydée, flingues à la ceinture, "redneck" et homosexuel bigame revendiqué, héros d’émissions de télé-réalité à sa gloire, chanteur country, candidat au poste de gouverneur – il fit un très joli score. 

Autour de lui, un bestiaire d’escrocs ou apparentés : voici l’amoureux des félins gourou polygame, le producteur télé givré, le margoulin échangiste, l’écologiste possiblement meurtrière, l’ancien narcotrafiquant reconverti dans le tigre, le cougar et le léopard domestiqués. 

Je n’invente rien, je vous le promets. La série est devenue le grand sujet de discussion pendant le confinement aux Etats-Unis, Joe Exotic ayant d’ailleurs attrapé le coronavirus en prison. Mélange de téléréalité, d’étude zoologique et d’enquête journalistique, Tiger King est à voir sur Netflix.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.