Nicolas Demorand avait parlé ici de cette série lunaire, qui ne ressemble à aucune autre, et raconte la vie d’une famille de juifs ultra-orthodoxes en Israël. Dans cette nouvelle saison, on retrouve avec plaisir le patriarche, Schulem, rabbin, veuf, gourmand, fumeur, à la fois austère et comique.

Les Shtisel, une famille à Jérusalem, la troisième saison
Les Shtisel, une famille à Jérusalem, la troisième saison © Netflix

Quatre-vingts secondes ce matin sur Les Shtisel, une famille à Jérusalem, la troisième saison vient d’être mise en ligne. Frédéric Métézeau, notre correspondant à Jérusalem, m’avait tenu au courant, photos à l’appui, de l’avancement des choses, certaines scènes étant tournées à deux pas du bureau de France Inter. 

Dans cette nouvelle saison, on retrouve avec plaisir le patriarche, Schulem, rabbin, veuf, gourmand, fumeur, à la fois austère et comique

Il tient la barre familiale mais c’est de plus en plus compliqué. Son fils, Akiva, est peintre, mélancolique, méditatif, les amateurs d’art contemporain s’arrachent ses toiles et, avec elles, lui arrachent le cœur. Sa fille, Gitti, essaye de maintenir les lois de la religion à la maison mais là encore, c’est de plus en plus difficile. Au fond, dans cette série, tout est question de mariage ce qui, on le sait depuis Molière, est un sujet infini de comédie. 

Et ce qui, contre toute attente, rend cette série parfois désopilante, en plus d’être sensible et profonde.

Alors cette troisième saison, on en pense quoi ? 

« Il faut savoir finir une grève » disait le communiste Maurice Thorez et il faut, aussi, savoir finir une série au risque d’en diluer les qualités et de la rendre banale. Faites-vous votre propre idée : Les Shtisel, une famille à Jérusalem est disponible sur Netflix. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.