Et c’est une ronde et suave « alerte cadeau de Noël » que je lance ce matin. Ayant été élevé au doux son de l’injonction maternelle « mange des boulettes mon fils », je ne pouvais résister à un tel livre. Quatre-vingts secondes ce matin sur une monographie de la boulette !

Détail de la couverture : "Les boulettes de nos rêves, textures et techniques ultimes" par Déborah Dupont-Daguet
Détail de la couverture : "Les boulettes de nos rêves, textures et techniques ultimes" par Déborah Dupont-Daguet © Fisrt

Un livre publié par Déborah Dupont-Daguet, Les boulettes de nos rêves, textures et techniques ultimes. J’aime chaque mot de ce titre, et la promesse ronde mais carrée de percer le mystère de la boulette. 

Car, oui, c’est vrai, la boulette est onirique

C’est un charme qui réveille des souvenirs et un appel informulé : allez savoir pourquoi, à certains moments de la vie, il est évident que des boulettes simplifieraient les choses. 

Le livre classe les boulettes par mode de cuisson, mijotées, rôties, frites, braisées, pochées, vapeur. 

Sur ces bases onctueuses mais fermes, vous êtes parés pour une grande balade dans les classiques, falafels, keftas, accras, scotch egg (qui a été au cœur des débats sur le déconfinement outre-Manche) et des choses plus étonnantes comme la boulette de poulet et cacahuète, une énigmatique boulette de sarrasin et champignons ou l’éthique boulette écoresponsable. 

Je n’ai pas retrouvé les boulettes de ma mère mais c’est un sujet qui relève plus de la psychanalyse que de la cuisine, et ce n’est en rien une boulette dans ce livre (fallait que je la fasse).

Pour Noël donc, offrez-vous les boulettes de vos rêves, chez First éditions. Il ne restera plus qu’à cuisiner.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

ALLER PLUS LOIN 

Contact