C’est un sujet que les parents ayant des enfants en âge de manipuler des écrans envisagent ou découvrent, un jour, avec effroi : quatre-vingts secondes ce matin sur l’exposition des jeunes, parfois des très jeunes, à la pornographie en ligne.

Sur l'écran, il est écrit: "Avez-vous plus de 18 ans ?". L'ado s'apprête à répondre "oui"
Sur l'écran, il est écrit: "Avez-vous plus de 18 ans ?". L'ado s'apprête à répondre "oui" © Getty / Flavio Coelho

France Inter et France 2 vous proposent aujourd’hui plusieurs rendez-vous sur le sujet, afin de prendre la mesure du phénomène, déjà, et de trouver des solutions.

Sur France 2, après une fiction sur le sujet, diffusion à 22h40 du documentaire Pornographie, un jeu d’enfants. 

La première fois que je suis tombé sur des images porno, c'était mon frère, j'avais 7 ans et demi. Il avait ces images sur son téléphone. Lui était au collège. Quand il m'a montré, j'ai pleuré, je me suis enfermé dans les toilettes... Ça me dégoûtait. Je me disais "Ce n'est pas possible, mes parents n'ont pas pu faire ça"

Un autre témoignage :

Je me rappelle la première fois que j'ai vu des images pornographiques, j'étais en 6e. Je suis tombée dessus avec des copines. C'était assez choquant, parce qu'il y a beaucoup de violence, c'est assez hard... il y a des positions assez dégradantes.

Le ton des voix…

Deux rendez-vous à l’antenne d’Inter : à 10h, Ali Rebeihi réfléchira dans Grand bien vous fasse à la manière de parler de sexualité aux enfants à l’heure d’Internet. 

Ce soir, Fabienne Sintes donnera la parole aux ados dans Le Téléphone sonne. Dans les deux cas, vous connaissez le numéro du standard d’Inter : 01 45 24 7000.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.