Dans une exposition gratuite au pied de cet hôtel de ville tant convoité, le photographe italien Giovanni Del Brenna nous raconte en photos un Paris campagnard !

La Défense au loin derrière un vignoble, Paris
La Défense au loin derrière un vignoble, Paris © Getty / tristan

Vous y verrez donc la transhumance des moutons devant la Géode de la Villette, une cueillette de houblon près de Montparnasse, de l'humus fabriqué sur les toits près du Panthéon, des pleurotes cultivés dans un parking désaffecté porte de la chapelle, des poules qui picorent au siège de la RATP, des aubergines, haricots verts, tomates ou herbes aromatiques qui poussent au sommet de l'Opéra Bastille.

"L'agriculture urbaine est un oxymore qui devient réalité, explique le photographe... C’est un magnifique terrain de jeu visuel qui peut expliquer une évolution très positive de Paris"... 

Un beau sujet de réflexion quand on parle de végétaliser la ville ou de développer les circuits courts mais c'est aussi un retour aux sources car jusqu'aux travaux du baron Hausmann, Paris était une ville agricole avec ses fermes et ses potagers, ses vignes et ses basse-cours.

L'exposition Paris Agricole de Giovanni Del Brenna a été prolongée cet été devant l'Hôtel de Ville de Paris.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.