Direction la Floride, plus précisément à Orlando : à Disneyworld, une "bulle" s'est établie. C'est là que sont parqués les joueurs de basket américains depuis quelques jours, isolés du reste du monde et surtout du Covid... alors que la NBA est censée reprendre sa saison et les play-off fin juillet..

vous me direz, y'a pire que de se faire dorloter sous le soleil au pays de Mickey.. 

oui sauf qu'il y a le protocole.. 

un document de 100 pages qui liste les règles sanitaires... et là...  

la Ligue ne rigole pas.. 

d'abord, les joueurs restent 48 heures confinés dans leur chambre... 

ensuite, ils doivent porter en permanence une bague au doigt, qui prévient en cas de symptômes... 

enfin il y a tout le reste : interdit de jouer aux cartes par exemple à moins de prendre un paquet neuf à chaque nouvelle partie.. interdit aussi de jouer au ping pong à plusieurs... donc la NBA invente le ping pong solo...

"c’est ridicule, on peut pas jouer au ping pong  mais on peut se battre pour le ballon sur le terrain ! " dénonce un joueur des Spurs au micro d'ESPN.. 

encore un paradoxe qui fait jaser : si les joueurs de la NBA vivent dans cette bulle, avec interdiction de sortie, ça va de soi, eh bien ce n'est pas le cas du personnel de Disney World.. les agents eux rentrent tous les soirs après le travail dormir chez eux... 

on saura vite si la bulle est hermétique... en attendant, les joueurs qui vont passer 6 semaines, pour une bonne partie seul dans leur chambre d'hôtel, sont arrivés avec tout le matériel... 

il faut bien s'occuper me direz-vous... 

les consoles de jeux vidéo, rien d'original.. des légos... oui... 

un joueur est aussi venu  avec son caisson hyperbare.. un autre a amené son stock de baskets... 60 paires... 

La NBA à l'heure du confinement

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.