Ça ne ressemble pas à un guide de voyage mais c’en est un.

Quatre-vingts secondes ce matin sur les énormes pavés que proposent les éditions Hachette et le Routard, un volume sur la France, l’autre sur les Etats-Unis. Le format est celui d’un « beau livre », le poids et l’iconographie aussi.

Dans le volume Etats-Unis, le classement est thématique : la nature, avec les grands parcs, les lacs, les îles, les plages, j’en passe. Une autre entrée est consacrée à la route et à la civilisation de la bagnole. Une autre encore au monde urbain, de San Francisco « la libertaire » à Miami la « tape-à-l’œil ». Ne manquez pas le long chapitre sur la nourriture et l’alcool aux Etats-Unis, qui ménage une entrée complète sur la « junk food » (les saloperies qu’on avale notamment devant la télé) à côté d’autres sur le barbecue et les grands classiques du sandwich.

N’attendez pas de ce livre la description d’une Amérique sous-terraine, alternative ou d’avant-garde. Ici c’est le grand diaporama classique et une bonne introduction à une première visite dans le pays. Enfin, à l’heure où le tourisme a été totalement révolutionné par internet, par la géolocalisation, les applications, un livre de ce genre fait tout simplement ressentir le plaisir perdu des voyages qui, jadis, commençaient toujours par feuilleter un livre.

France, Etats-Unis, deux volumes publiés par Hachette et Le Routard.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.