La couverture du livre est belle mais mystérieuse : un portrait en noir et blanc de deux hommes enlacés, habillés en salopette. De quand date l’image ? Qui sont-ils ? Impossible à dire, il n’y a même pas de nom d’éditeur sur cette couverture, juste ces deux mots : "ils s’aiment".

Extrait de la couverture du livre (édition Les Arènes)
Extrait de la couverture du livre (édition Les Arènes)

Quatre-vingts secondes ce matin sur un magnifique livre de photos couvrant un siècle, de 1850 à 1950. Des photos de couples d’hommes amoureux, des photos clandestines dans la mesure où elles ne durent pas circuler publiquement mais furent sans doute cachées, protégées, regardées à la dérobée par ceux qu’elles représentaient.

Ce fonds photographique, réuni par Hugh Nini et Neal Treadwell, est extraordinaire. Il pose une question : comment être certain que ces hommes, des ouvriers, des paysans, des soldats, de grands bourgeois, américains, européens, n’étaient pas simplement amis ? Réponse des auteurs : regardez les yeux, ce sont des yeux d’amoureux et oui, je vous le confirme, ce qu’on voit dans ces regards ne peut être que de l’amour. Sur d’autres images, ces hommes s’embrassent, emmêlent leurs pieds, font mine de se marier ou disent vouloir le faire.

A quelques exceptions près, on ne saura jamais qui sont ces gens ni la date à laquelle furent prises ces photos. Pas de légendes ni de grand texte explicatif, juste quelques pages au début. Ce livre est donc silencieux mais il crie le bonheur d’aimer. 

Ils s’aiment est publié aux éditions les Arènes, en librairie demain.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.