Quatre-vingts secondes pour un "Very Good Trip" de l’autre côté de la Manche.

Face au Megxit, la reine peut se consoler avec les Kinks
Face au Megxit, la reine peut se consoler avec les Kinks © AFP / STRINGER / ANADOLU AGENCY

Fascinant de voir comme le Megxit a totalement éclipsé le Brexit dans les médias britanniques… Tout le monde a son avis sur le choix de Meghan et du prince Harry de renoncer à leurs obligations royales

Le débat sature l’espace public britannique… Jusqu’à la folie. Et pour ceux que le sujet rend dingues, le site The Beast a même mis en place une cellule de crise pour répondre à toutes les questions, toutes les angoisses : "Royal scandal clinic", "clinique du scandale royal", c’est le titre de cette émission de libre antenne… 

La reine Elisabeth II n’a pas appelé… 

Mais elle peut se consoler en écoutant les Kinks et cette chanson qui rappelle le temps où le soleil ne se couchait jamais sur l’Empire… 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"Victoria » des Kinks et un clin à l’un de leurs fans, Michka Assayas…

Ecoutez aussi

Ray Davies (des Kinks) au micro de Michka Assayas : écoutez l'entretien complet

Very Good Trip par Michka Assayas - The Kinks, un concert idéal

Contact