Quatre-vingts secondes ce matin sur "Futur, notre avenir de A à Z" d’Antoine Buéno.

Antoine Bueno
Antoine Bueno © Getty

Considérant combien l’année 2020 a été sinistre et sous réserve que 2021 ne soit pas du même tonneau ; considérant que toutes les réflexions sur le monde d’après sont retombées comme des crêpes tant le monde de maintenant est accablant ; considérant enfin que, si on en réchappe, le réchauffement climatique va brûler nos derniers espoirs, il faut saluer le givre d’un auteur qui consacre 670 pages à l’avenir. Quatre-vingts secondes ce matin sur Futur, notre avenir de A à Z d’Antoine Buéno. Sur le travail, la politique, l’intelligence artificielle, sur la guerre, l’espace et l’alimentation (j’en passe), voilà une somme prospective, un ensemble de scénarios sur ce qui pourrait attendre l’humanité, voire la sauver. 

Comment lire ce livre ? Il y a d’abord une couche… comique comme cet énorme pouf connecté, à mettre dans son salon ou plutôt sa chambre, qui vous enserrerait avec sensualité avant que des tentacules ne s’en déploient et vous titillent (article « sexe »). Il y a ensuite une couche romanesque, chacun des articles pouvant se lire comme une nouvelle d’anticipation. Il y a enfin une couche théorique, plutôt optimiste en dépit des raisons de désespérer (elles sont nombreuses) : la technologie n’est pas nécessairement le mal ; il existe encore devant nous des mondes possibles et désirables ; et puis un jour, n’en déplaise à l’Académie française, nous serons tous immortels. 

Mais que ceux qui ne veulent pas d’un implant cérébral se rassurent : le futur n’est pas pour demain. En attendant, au pied d’un sapin hologramme, vous pouvez déposer ce livre et l’offrir à un collapsologue : ça devrait animer les repas de fin d’année. Futur, notre avenir de A à Z d’Antoine Buéno est publié chez Flammarion.

Contact
Thèmes associés