C'est la question la plus poétique entendue ce matin dans le bureau du 7/9. Posée par Juliette Hackius : "Tu crois que la Joconde s'ennuie depuis que le Louvre a fermé ?"

Depuis que les touristes ont déserté le musée il y a 3 mois, elle a disparu des selfies sur les réseaux sociaux. Mais "Le Figaro" nous donne des nouvelles de Mona Lisa. "La Joconde, sacrée doyenne des influenceuses" et qui exerce plus que jamais sa puissance via la mode et le luxe et même Netflix - pensez au succès mondial de la serie "Lupin". 

De Marchel Duchamp à Jeff Koons et Beyoncé et Jay-Z, elle n'en finit pas de fasciner les artistes, les créateurs comme les publicitaires. Dernière collaboration avec l'une des plus grandes marques de prêt à porter au monde.

Vincent Delieuvin, conservateur au Louvre :

On l'a vue boire du whisky, manger des pâtes, conduire une voiture, changer de coupe de cheveux... Elle se prête à tous les détournements

On l'a même vue récemment masquée, comme nous tous. 

Intéressant de lire le Fig. Pour éviter le risque de banalisation ou de ringardisation de l'icône, le Louvre veut contrôler garder le contrôle sur le phénomène.  

Et en 2020, les pertes du plus grand musée du monde étaient de plus de 90M d'euros. On comprend mieux le lancement d'une nouvelle boutique en ligne dédiée à ce type de collaborations. La Joconde sauvera peut-être le Louvre... Elle n'a pas le temps de s'ennuyer... 

Extrait "Trois millions de Joconde" de Gainsbourg,

Contact