Mais qu’est-ce qu’est ce livre ? Un recueil de recettes de cuisine, de poèmes, de nouvelles ?

La cuisine japonaise gourmande en livre
La cuisine japonaise gourmande en livre © Getty / d3sign

Quatre-vingts merveilleuses secondes ce matin sur une anthologie de textes littéraires japonais consacrés à la table, aux sushis, au saké, au tofu. Le livre est né d’une rabelaisienne révélation de l’auteure, Ryoko Sekiguchi : « qu’est-ce que ça bouffe alors, dans les romans japonais ! » Dans les romans mais aussi les mangas et les films où les scènes de table « sont la marque de fabrique de la création japonaise ».

Avec, par exemple, cette question, plus métaphysique qu’il n’y paraît : que peut contenir un bol ? Des flocons de neige, c’est-à-dire la vie, la fragilité du temps qui passe, la mélancolie, dans un magnifique poème de Kenji Miyazawa. Ailleurs, ce sont les sushis d’une mère grâce auxquels un fils prend conscience du réel. Dans un autre genre, ce récit désopilant d’un dîner à la Tour d’Argent à Paris, une fine gueule japonaise rectifiant au soja et au wasabi le fameux, le banal canard de cette table mythique. Exceptionnel chapitre sur le saké, ce « dispositif expérimental le plus facile pour observer les dispositions subjectives du temps », une très belle définition de l’ivresse.

Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises reparaît en livre de poche chez POL. On le doit à Ryoko Sekiguchi. Il sera en librairie après-demain. C’est une merveille d’érudition, de savoir et de saveur.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.