Pensez-y quand vous avez un moment, c’est une parfaite manière de ne pas surfer, de ne pas scroller idiot -bien au contraire.

Quatre-vingts secondes ce matin sur Bulb, la revue d’idées purement numérique que vous propose le quotidien Libération, pour prendre « les idées à la racine »

Cécile Daumas, qui dirige la revue rappelle qu’au XIXe, « le mot «bulbe» était doté d’une étrange fantaisie grammaticale : genre féminin et masculin à la fois ». Cette bizarrerie, au carrefour de la botanique et de l’anatomie, dessine la ligne éditoriale : attention particulière apportée aux débats sur le masculin, le féminin, le genre et, d’autre part, analyse de tout ce qui a trait aux questions d’écologie. Vous trouverez ici des démarches théoriques nouvelles qui n’ont pas encore atteint le grand public. D’autres textes sont des enquêtes intellectuelles, sur les idées de la droite par exemple, ou de grands entretiens, avec Naomi Klein ou le philosophe Frédéric Worms. A lire également, un ensemble de cinq articles sur les viandes produites en laboratoire… Et puis des sections très… diagonales, déroutantes et donc intellectuellement stimulantes : une section musicale avec playlist ou une autre sur la manière dont pensent les images, avec une série de photos sur la vie de bureau signées Alex Colley.

Il vous faut faire une simplissime petite manipulation sur votre smartphone pour accéder à Bulb. 

Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.