Il faut suivre et profiter, l’offre est belle et infinie. Quatre-vingts secondes ce matin sur une nouvelle série documentaire, ovniesque, consacrée au grand Diego Maradona, disponible sur Netflix.

Maradona au Mexique (série Netflix)
Maradona au Mexique (série Netflix)

Autrefois Dieu du football, saisi ici en 2018 et 2019 dans ses fonctions d’entraîneur d’une petite équipe de deuxième division mexicaine, les « Dorados » de Sinaloa - ville connue pour être celle du sinistre et ultra-violent cartel du même nom, aux mains du baron de la drogue El Chapo.

L’équipe est nulle, elle est la dernière du classement. Comment un Maradona vieilli, un « tigre de 58 ans », obèse, quasiment paralysé par l’arthrite qui ronge ses genoux, un Maradona à la voix voilée, couvert de bijoux, une montre à chaque poignet, comment va-t-il parvenir à réveiller ces joueurs, à faire renaître chez eux l’espoir, l’ambition, le bonheur de jouer au football ? C’est le grand mystère de cette série, qui n’apporte pas de réponse sur les ressorts du charisme ou les choix tactiques de Maradona alors que leurs effets sont spectaculaires sur le terrain. Les seconds rôles de la série sont magnifiques, journalistes de la radio locale, attachée de presse du club de foot, poignée de supporters à la vie à la mort, sans parler du jeune président des Dorados qui fume de plus en plus au fil des épisodes.

Et puis c’est étonnant, comme spectateur, de regarder une série en se levant, comme pendant un match de foot pour regarder un attaquant filer au but ou marquer sur penalty.

Ça s’intitule Maradona au Mexique sept épisodes sur Netflix.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.