Ecoutez Françoise Sagan dans cette archive de 1977 parler au micro de Jacques Chancel du seul sujet qui vaille : l’amour.

Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez, le 25 juillet 1955. ce jeudi 19 septembre 2019, les éditions Plon publient un roman inédit "Les quatre coins du coeur"
Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez, le 25 juillet 1955. ce jeudi 19 septembre 2019, les éditions Plon publient un roman inédit "Les quatre coins du coeur" © Getty / Bert Hardy/Picture Post/Hulton Archive

"Je cherche à être aimée, je cherche à aimer aussi. C’est ce qu’il y a de charmant, surtout chez les hommes, cette espèce d’enfance perpétuelle. Ce qui attendrit les femmes, et les mène à aimer les hommes. 

"Moi je connais des femmes pour qui la fidélité est absolument indispensable : faire l’amour à un autre homme que le leur est une catastrophe. Personnellement, je ne suis pas du tout comme ça. Je dirais même plus que… Je connais pas mal de femmes aussi, qui sont comme moi : le fait d’aimer un homme, d’être aimée, leur donne un tel capital de bonheur – comme un compte en banque de bonheur – que de voir un homme malheureux qui passe par hasard, qui réclame un peu d’affection ou de partage, provoque chez elle une espèce de générosité. Et elle peut très bien tromper...  

C’est pas tromper, c’est partager un peu.

On peut vivre sans passion, sans avoir une passion qui draine tout votre sang, vos pensées vers quelqu’un. C’est un esclavage atroce. Mais on ne peut pas vivre  sans amour, sans chaleur, sans aimer quelqu’un, des gens, plusieurs personnes qui vous aiment."

Aller plus loin

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.