Quatre-vingts secondes pour vous emmener slalomer du Morvan, aux Ardennes, du Jura, à la Corrèze... dans toutes ces forêts où poussent nos sapins de Noël !

Le sapin de Noël dans sa forêt. Ici en Suisse.
Le sapin de Noël dans sa forêt. Ici en Suisse. © Getty / Deep Tarafdar / EyeEm

Puisque depuis presque 20 ans, nos sapins sont obligatoirement cultivés dans des champs ! En somme, on "plante" des sapins comme on "plante" des fleurs... Et ils sont plantés, pour être évidemment coupés ! Du Nordmann essentiellement... parce qu'il est plus touffu et plus résistant. Plus que l'épicéa, même s'il est pourtant tellement plus odorant.

Mais alors, on en coupe combien, chaque année, des sapins ? 

Environ 6 millions ! Sur près de 30 millions de foyers, autant dire que la tradition est loin d'être partout respectée...

Des "arbres morts" : ça, c'est ce que pense le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Le sapin de Noël ne serait pas suffisamment écologique. Alors qu'il est méthodiquement récupéré aujourd'hui... pour être ré-utilisé, autrement dit recyclé. Seulement, qu'on le veuille ou non, qu'on soit - ou pas - un fervent défenseur de cette très belle tradition... on accepte en réalité d'acheter "un arbre", chaque année, qui finira par être jeté ! Sincèrement, quand on y réfléchit bien, c'est quand même une assez drôle d'idée !   

Contact