Je me sens beaucoup mieux depuis 15 jours et mes aveux d’alcoolique anonyme...

Image de la série Virgin River
Image de la série Virgin River © FR_tmdb

« bonjour, je m’appelle Nicolas et je regarde la série Virgin River ».

Quatre-vingts secondes ce matin pour remercier les auditeurs, les internautes du Facebook d’Inter, les collaborateurs de Radio France, les amis qui m’ont envoyé tant de messages pour me dire qu’eux aussi étaient frappés du même vice et de la même honte. Ils regardaient Virgin River en cachette, ils pouvaient enfin relever la tête. Je me croyais seul. Nous étions une légion. 

Mais il fallait aller à la source et lire Virgin River de Robyn Carr, duquel la série est tirée

Extrait : « dehors sur la terrasse, avec pour seul éclairage la lumière du salon tamisée par les voilages, Jack descendit une marche pour être à la même hauteur que Melinda. Elle enroula les bras autour de son cou, tandis qu’il la prenait par la taille, et s’inclina sur lui pour lui picorer la lèvre inférieure ». Je ne suis ni critique cinéma, ni critique littéraire mais il me semble que le livre est spectaculairement plus mauvais que la série. Il faut saluer ce tour de force qui défie toutes les lois de l’adaptation.

Que faire en attendant la saison 3 de Virgin River? Charlotte, une auditrice, me recommande la série coréenne Mister Sunshine. « Encore plus de guimauve » me promet-elle « mais des décors, une part historique et un romantisme suranné ». Bref : tout ce que j’adore. On en reparle très vite.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.