80 secondes pour vous parler de Tintin et la lune, 50 ans après l'exploit des astronautes d'Apollo 11, évoquons l'exploit artistique et scientifique d'Hergé.

Tintin et le Capitaine Haddock dans leurs costumes d'astronautes
Tintin et le Capitaine Haddock dans leurs costumes d'astronautes © AFP / BOISVIEUX Christophe / hemis.fr / Hemis

Les premières planches d'Objectif Lune datent de 1950, sept ans avant Spoutnik, onze avant Gagarine, dix-neuf avant Armstrong, Aldrin et Collins et pourtant tout est vraisemblable. 

En proie à une profonde dépression, aidé par des proches et nourri d'une abondante documentation, Hergé a réussi à se remettre au travail et a produit deux albums de légende. Il a entrevu les effets de l'apesanteur sur les cosmonautes, le paysage lunaire, l'absence de son sur la Lune, la Terre vue du ciel même si cette Terre manque de nuages ! La fusée expérimentale du professeur Tournesol ressemble au V2 de Von Braun, à croire qu'Hergé avait établi le lien entre la seconde guerre mondiale et la Lune. 

En vacances ou en rentrant du travail, lisez ou relisez Objectif Lune et On a marché sur la Lune en vous souvenant que cette histoire a soixante-neuf ans. C'est un chef d'œuvre, non pas de science-fiction, mais d'anticipation !

Lire aussi

"Objectif Lune" et "On a marché sur la Lune" : quand Tintin marchait sur la Lune avant les Américains

Hergé : derrière les extraordinaires BD de Tintin sur la Lune, la dépression

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.