C’est une mine inépuisable et sans doute une source d’enchantement pour celles et ceux qui ont quelques heures, voire quelques années, devant eux.

Antoine Compagnon dans une leçon vidéo du Collège de France
Antoine Compagnon dans une leçon vidéo du Collège de France © capture écran/Collège de France

Quatre-vingts secondes ce matin sur le Collège de France, évidemment fermé au public pour cause d’épidémie, mais qui propose en podcast et vidéo 10.000 heures de cours, de séminaires, de colloques dans toutes les disciplines.

En toute subjectivité, parce que c’est une voix familière de France Inter, grâce à lui nous avions passé un été avec Baudelaire et un autre avec Montaigne, parce qu’aussi je l’aime, tout simplement, je vous recommande le cours d’Antoine Compagnon sur intitulé « fins de la littérature », « fins » f-i-n-s. Quelques mots d’introduction.

Extrait

La voix d’Antoine Compagnon… qui annonce à son public que ce cours sera le dernier qu’il donnera au Collège de France après 45 ans d’enseignement ce qui donne une couleur mélancolique à ses mots, teintés aussi par la question de la « fin de vie ». C’est un bonheur d’érudition et de sensibilité, à écouter donc ou à regarder en vidéo. 

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.