80 secondes homériques ce matin…

Extrait sonore

La voix que nous venons d’entendre est celle de Boris Johnson qui récite l’Iliade de mémoire et en grec ancien. Souvenir sans doute de ses études de lettres à Eton et Oxford. La vidéo n’est pas récente mais elle fait le tour des réseaux depuis hier. De la com' politique pure et dure : les réacs et les populistes applaudissent. Mais Jul et Charles Pépin nous diront le sens qu’ils donnent à cette scène dans le grand entretien à 8h20… 

L’occasion surtout de vous recommander un livre monumental paru très récemment : « Tout Homère »

C’est la première fois que les textes d’Homère sont réunis en un seul volume. L’Iliade, dans une nouvelle traduction, l’Odyssée aussi, évidemment, des textes inédits de la légende de Troie. 

Et c’est génial. Parce que ces chefs d’œuvre sont plus accessibles, plus faciles à lire que jamais. Génial aussi pour l’appareil critique qui les accompagne. C’est de « la poésie au carré » dit le philosophe Heinz Wizman. Et il explique pourquoi Homère est un « absolu littéraire », pourquoi il est « la littérature absolue ».

Quelques mots encore, par pur plaisir. Et ils sont d’Homère : « C’est moi qui Ulysse, oui, ce fils de Laërte, de qui le monde entier chante toutes les ruses et porte aux nues la gloire ». 

Tout Homère, sous la direction d’Hélène Monsacré, une co-édition Les belles lettres / Albin Michel 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.