C’est un joli guide qui permet déjà de voyager sur papier glacé, à défaut de se rendre dans tous les endroits qu’il explore.

Quatre-vingts secondes ce matin sur Les Vingt villes préférées de Mr Hudson que publie le magazine Têtu.

Les destinations et les adresses ici rassemblées se situent toutes dans l’hémisphère nord, elles proviennent d’un blog qui a contribué à redéfinir le voyage gay. Le fondateur du blog explique longuement dans la préface quelles étaient les difficultés que rencontrait, par exemple, un couple d’hommes, mariés ou non, quand il entendait voyager, questions saugrenues, étonnement dans les hôtels, regards dans les rues. Ce n’est sans doute pas un hasard, dès lors, que ce soient des villes plus que des pays qui soient mises en avant, la ville étant, par essence, un espace de rencontre, de brassage, d’ouverture, un lieu où vivre banalement, anonymement sous le regard des autres. Vous trouverez des parcours dans Berlin, Lisbonne, Rome, New York, San Francisco, Vancouver, Londres, Chicago et j’en passe.

Le guide s’adresse donc à la communauté gay mais aussi et tout simplement aux voyageurs curieux, quels qu’ils soient. Reste à savoir s’il faut encore prendre l’avion… En attendant de trancher cette épineuse question, l’impact carbone de la lecture des Vingt villes préférées de Mr Hudson n’abimera pas la planète.  

Co-édition Guides Bleus/Gestalten.

Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.