Oui, je sais, vous allez me dire qu’on a déjà tout dit de ce trio à la pilosité légendaire avec la mort, récemment, du bassiste Dusty Hill, le plus rond et le plus petit. Mais un groupe qui est resté soudé pendant plus de 50 ans, ça vaut bien un 80's...

Dusty Hill et Billy Gibbons du groupe ZZ Top au King Center for the Performing Arts, octobre 2019
Dusty Hill et Billy Gibbons du groupe ZZ Top au King Center for the Performing Arts, octobre 2019 © AFP / PAUL HENNESSY / NURPHOTO

Du blues rock texan des années 70, ils ont su prendre le tournant des années 80. Comment ? 

D’abord avec ce look grotesque et glamour : les barbes, les lunettes noires, limite cartoon, ça fait toute la différence à l’heure des clips sur MTV ! Ensuite parce qu’ils ajoutent sans complexe, un son nouveau : synthétiseur, batterie électronique... pour les puristes, ils sont des traitres ! Qu’importe,  le résultat est là : 70 de millions de disques vendus !

Ensuite, il y a cette histoire : retour en 1983

La marque Gillette offre 1 million de dollars aux ZZ TOP pour qu’ils se rasent la barbe pour une pub, mais ce sera non, ce sera toujours non ! Les poils de ZZ Top, c'est comme les cheveux de Samson : leur force, leur différence ! 

Enfin pour être tout à fait honnête, reparler des ZZ TOP, c’était aussi très égoïste : j’avais tout simplement envie de les réécouter ce matin. Franchement, y’a pas de mal à se faire du bien !

Contact