"80 secondes" ce matin, pour parler de cette tradition qui agace les Anglo-saxons ! Reprendre l'habitude de nos bises !

La bise sera-t-elle bientôt de retour ?
La bise sera-t-elle bientôt de retour ? © Getty / Yellow Dog Productions

Finira-t-on par oublier ? Pourraient-elles, un jour ou l'autre, ne plus exister ? Parce que, certes, les masques ont commencé à tomber. Nous sommes de plus en plus nombreux à être vaccinés. Mais ce rituel - ce réflexe ! - de se "baisoter", on le voit bien, avec l'enchaînement des variants, est en train de s'éloigner. 

Je ne sais pas si vous savez, mais, l'affaire remonte à une cinquantaine d'années, quand les lycées se sont ouverts à la mixité. C'est à ce moment-là que les bises en France se sont - comment dire ? - "démocratisées" ! Le problème, c'est qu'ensuite, elles se sont généralisées. Qu'après cela, on les a sur-multipliées. Et qu'on a fini - sincèrement ? - par être totalement "submergé" !

En fait, si elles devaient revenir ces bises, ce qu'on aimerait, c'est avoir le droit de les choisir. 

Interdire les bien "piquantes", et savoir gérer les trop "entreprenantes"

Ce qu'il faudrait, c'est profiter du moment pour les redéfinir ensemble. C'est-à-dire ne plus se retrouver "coincé" et être obligé de... biser ! Et ne pas, non plus, être forcé de "checker" en ayant, une fois de plus, l'impression de s'américaniser.

Donc, il va falloir "se battre" pour les garder ces bises. Et rappeler qu'elles devront rester un court moment de complicité et qu'il ne tiendra qu'à nous, de décider de l'accorder.

Les invités
Contact