Le réalisateur de Trainspotting et de Slumdog Millionnaire, Danny Boyle travaille sur une série qui doit sortir l'année prochaine : Tales from a sex pistol. L'histoire est basée sur les mémoires du guitariste Steve Jones publiées il y a 5 ans.

Les Sex Pistols en 1978 : Johnny Rotten and Sid Vicious and Steve Jones and Paul Cook
Les Sex Pistols en 1978 : Johnny Rotten and Sid Vicious and Steve Jones and Paul Cook © Getty / Richard E. Aaron/Redferns

Mais apparaît un léger problème pour la bande son...  

Evidemment Danny Boyle voulait reprendre les titres du seul album studio du groupe sorti en 1977 : Never Mind the Bollocks. Mais le chanteur Johnny Rotten met son véto. Cette série, dit-il dans la presse britannique, "c'est la merde la plus irrespectueuse que j'aie jamais vu".

L'histoire a pris fin hier

La justice a mis son grain de sel et a donné raison aux deux autres membres, le guitariste mais aussi le batteur Paul Cook. Leur avocat a été entendu. Selon lui, un accord conclu en 1998 dans le groupe prévoyait que toutes les décisions sur les licences devaient se faire à la majorité.

  • Dans le camp du "pour", il y a aussi les ayants droits de Sid Vicious, mort en 1979. 
  • Dans celui du "contre", outre Johnny Rotten, on trouve aussi l'ex leader Mark Cunningham. La série, disait-il, le présente sous une lumière hostile et peu flatteuse..   

Bref, si vous faîtes les comptes, ça fait 3-2, voté à la majorité. Dannie Boyle va donc pouvoir se faire plaisir !

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les invités
Contact