Dans sa richesse infinie et, je l’avoue, addictive, le site Retronews, qui permet d’accéder aux archives de presse de la Bibliothèque nationale de France, a encore frappé !

L'abolitioniste John Brown
L'abolitioniste John Brown © Getty / Hulton Archive

Quatre-vingts secondes ce matin sur le dossier consacré à la figure de John Brown, « fou de dieu et abolitionniste total ». Né en 1800 dans le Connecticut, il découvre à l’âge de 12 ans, dans une ferme du Michigan, la cruauté abjecte de l’esclavage. 

Il prendra les armes et mènera toute sa vie une guerre totale aux colons esclavagistes avant d’être blessé, capturé et pendu en 1859.

 Son nom sera chanté par les troupes nordistes pendant la guerre de Sécession.

Retronews, sous la plume de Michele Pedinielli, retrace l’écho qu’eurent ces événements dans la presse française

Parmi les articles, des portraits, du suivi factuel, jusqu’à ce texte magnifique de Victor Hugo sur John Brown : « Vous sauvez votre honte, mais vous tuez votre gloire. (…) que l'Amérique le sache et y songe, il y a quelque chose de plus effrayant que Caïn tuant Abel, c'est Washington tuant Spartacus ».

Sur cette page d’histoire, en plus de Retronews, un conseil de lecture pour l’été : L’Oiseau du bon dieu de James McBride qui raconte l’épopée de John Brown à travers les yeux d’un enfant (Gallmeister). Une bonne mini-série télé, The Good lord bird, a d’ailleurs été tirée de ce livre. 

Contact