Orange, dorées, baroques, martiales, mises en scène : sur le plan de l’image photographique, les années Trump furent un feu d’artifice qui restera longtemps imprimé sur les rétines.

Le président américain Joe Biden fait une pause lors de son premier point de presse dans la salle est de la Maison Blanche à Washington, DC, le 25 mars 2021.
Le président américain Joe Biden fait une pause lors de son premier point de presse dans la salle est de la Maison Blanche à Washington, DC, le 25 mars 2021. © AFP / Jim Watson

Après une telle explosion, comment représenter Joe Biden qui entend être, en tous points, l’exact opposé de son prédécesseur ? Quatre-vingts secondes ce matin sur un article de la Columbia journalism review qui passe en revue quelques photographies déjà remarquées de la présidence Biden.

Il y a d’abord celle-ci, en noir et blanc, tempête de neige dans un cimetière du Delaware où la longue silhouette de Biden résonne en pleine épidémie de COVID

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Au cimetière militaire d’Arlington cette fois, Biden marche parmi les tombes des soldats alignées. Il est au bord de la photo, pas en son centre. Par-là, serait illustrée sa volonté d’assumer un commandement et un pouvoir retenus. Dans un autre registre mais avec la même signification, cette image d’un discours de la vice-présidente Kamala Harris. Elle est au premier plan, floue, le visage de Biden au second plan, derrière son épaule, est net. Là encore, le message politique illustrerait modestie et retenue. 

Ces images de Biden sont celles de photoreporters, elles ne sont pas produites par la Maison Blanche et ça change tout

On se souvient, en effet, qu’avec le photographe Pete Souza, Barack Obama avait élevé la photo en outil privilégié de sa propre mythologie politique. Dans notre monde en forme de torrent d’images, certaines de ses images étaient restées iconiques. On verra ce qu’il en sera pour celles du Joe Biden « officiel ».

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Contact