Philippe Sollers vient parler de son roman "L'Eclaircie " qui paraîtra le 5 janvier 2012 aux éditions Gallimard.

L'Eclaircie
L'Eclaircie © Radio France

« Dès ma première rencontre avec Lucie, une formule espagnole m'est revenue à l'esprit :"los ojos con mucha noche", les yeux avec beaucoup de nuit. Les "coups de foudre" sont rares, les coups de nuit encore plus. Les tableaux où Lucie apparaîtrait, si j'étais peintre, devraient être envahis par l'intensité de ce noir sans lequel il n'y a pas d'éclaircie. Noir et halo bleuté. Tout le reste, robes, pantalons, bijoux,répondrait à ce noir, nudité comprise. Mais la preuve, ici, est dans les lèvres, la bouche, la langue, la salive, le souffle. C'est en s'embrassant passionnément, et longtemps, qu'on sait si on est d'accord. Le long et profond baiser, voilà la peinture, voilà l'infilmable. J'arrive toujours avec dix minutes d'avance. J'entends l'ascenseur, le bruit de la clé de Lucie dans la serrure, les rideaux sont déjà fermés, action. »

Michèle Fitoussi __ nous parle du Festival d'Auteures de Théâtre : Le Paris des Femmes , les 6, 7 et 8 janvier 2012 au Théâtre des Mathurins (75008).

__

Michèle Fitoussi
Michèle Fitoussi © Radio France

Le Festival propose huit pièces en un acte, écrites exclusivement par des femmes. L'objectif? Apporter "un peu plus de parité" dans un monde du spectacle vivant dominé par la gente masculine .

CHRISTINE & THE QUEENS

The Queens, ce sont les marraines imaginaires d’Héloïse, une jeune musicienne qui, au cours d’un voyage à Londres, traine dans les bars de travestis et rencontre des drag-queens. Leur look et leur univers l’inspire : au début, elle imagine monter un groupe avec des musiciens déguisés en travestis pour l’accompagner sur scène. Mais finalement, c’est toute seule avec son ordi qu’elle va écrire son projet en se créant un personnage, la fameuse Christine, un faux queen, c’est-à-dire une femme qui essaie de se faire passer pour travesti. Une performance entre Klaus Nomi et Andy Kaufman.

Et comme la musique est un terrain de jeux trop limité pour elle, Christine dessine et suit des études théâtrales à Nanterre.

Elle a été finaliste du concours des Inrocks Lab, a gagné le concours SFR Jeunes Talents et sera à l’affiche du prochain festival Les Femmes S’en Mêlent au mois de mars.

Après un premier mini-album « Misericorde » en 2011, des nouvelles chansons réunies sous le titre de « Mac Abbey » seront disponibles dès le 16 janvier.

Elle sera en concert le 23 janvier au Festival Génération Réservoir, le 4 février à Brétigny, le 8 mars à Massy, le 10 à Rennes et au festival Les Femmes s’en Mêlent !

Christine & The Queens chante « Cripple » et une reprise d’Alain Bashung, « Osez Joséphine » avec Franck Gélibert au piano.

TEODORA GHEORGHIU

Cette jeune soprano d’origine roumaine a été révélée par le prestigieux concours Reine Elisabeth avant de faire des débuts très remarquées dans le rôle de la Reine de la Nuit.

Une voix cristalline, une agilité vocale stupéfiante !

Elle vient de publier son premier disque « Arias For Anna de Amicis », un hommage à la légendaire cantatrice dont Mozart disait « elle chante et joue comme un ange », enregistré avec l’ensemble Les Talents Lyriques sous la direction de Christophe Rousset : de Bach à Mozart, un régal !

Teodora Gheorghiu interprète l’air de Susanna, « Deh Vieni Non Tardar », un extrait des Noces de Figaro . Elle est accompagnée par Masakatsu Nakano au piano.

Les chroniqueurs et journalistes :

Daniel Morin

Jean-Jacques Vanier

Les Chiche Capon

Guillemette Odicino

Marc Lambron

Laurent Bachet

Le Pianiste :

Franck Gélibert

La Chronique de Daniel Morin :

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.