Aujourd'hui nous recevons Didier Wampas pour sa collaboration musicale au film Le Grand Soir , présenté à Cannes en Sélection Officielle dans la catégorie "Un certain regard". En salles de cinémale 6 juin 2012 .

Le Grand Soir
Le Grand Soir © Radio France

Synopsis :

Les Bonzini tiennent le restaurant 'la Pataterie' dans une zone commerciale. Leur fils ainé, Not, est le plus vieux punk à chien d'Europe. Son frère, Jean Pierre, est vendeur dans un magasin de literie. Quand Jean Pierre est licencié, les 2 frères se retrouvent. Le Grand Soir, c'est l'histoire d'une famille qui décide de faire la révolution... à sa manière.

Puis l'ancien joueur de football Basile Boli vient nous parler de l'Euro 2012 . La quatorzième édition de ce Championnat a lieu en Pologne et en Ukraine du 8 juin au 1er juillet .

Euro 2012
Euro 2012 © Radio France

musique

NIUVER

La dernière sensation de la scène cubaine s’appelle Niuver ! Elle est née dans un petit village, a étudié la guitare et le laud (le luth cubain) mais sa passion, c’est le chant !

Après un passage par l’Espagne et le pays basque, elle arrive en France un jour de fête de la musique et c’est à Paris qu’elle pose ses valises. Elle y retrouve un de ses compatriotes, Raul Paz avec lequel elle enregistrera un premier album entièrement chanté en espagnol. Niuver sortira au mois de septembre son nouveau disque « Trasnochando », chanté en français et en espagnol.

Niuver sera en concert le 26 juin au Petit Bain à Paris et elle chante en avant-première avec ses musiciens, « C’est toi que j’aime » et une reprise d’Osavaldo Farrès « Quizas, Quizas, Quizas » avec Richard Lornac au piano.

RUFUS BELLEFLEUR

Un projet musical atypique !

A l’origine de ce projet, il y a deux musiciens toulousains et un graphiste qui donne vie au projet par ses dessins car l’aspect visuel est également très important dans cette histoire.

Tout commence par la pochette de leur premier album « Groovin Tales From The Gator Blaster » qui vient de sortir : un étrange personnage, le fameux Rufus Bellefleur y est dessiné mi-zombie, mi-fan de Motorhead.

Rufus Bellefleur est donc un spectre légendaire du Bayou qui prend plaisir à hanter les rêves de Jeremiah, un pauvre redneck alcoolique.

Sur son myspace, il revendique des influences country, hip-hop et métal ! Un mélange qui promet !

Rufus Bellefleur sera en concert le 30 juin à Bordeaux, le 7 juillet à Albi, les 13 et 14 août à Luxey et il interprète depuis l’au-delà, « Dirty Feet ».

Chroniqueurs et journalistes :

Daniel Morin, Marie Colmant, Sonia Devillers, Laurent Bachet, David Azencot, Mohamed Nouar...

et Richard Lornac au piano

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.