Benoît Hamon nous parle de son ouvrage, Tourner la page , publié chez Flammarion le 14 septembre.

Tourner la page
Tourner la page © Radio France

Face à la situation de crise mondiale contemporaine, ses aspects divers, ses causes et ses effets, il s'agit pour la gauche de redonner un sens et un contenu au progrès, de refuser les choix imposés par la mondialisation et que refusent beaucoup en France comme dans le monde, tout comme il s'agit de lutter contre la peur et le rejet.

Eric Naulleau nous rend visite pour nous parler de sa nouvelle émission, "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première en compagnie d'Eric Zemmour, en direct tous les vendredis à 22h45.

Eric Naulleau en maître de cérémonie, Eric Zemmour en polémiste affuté : l'inséparable duo de francs-tireurs officie tous les vendredis dans cette émission tournée en public. Sur le plateau, point de people ou d'artistes, mais des intellectuels, des personnalités politiques et des experts qui, face aux deux Eric, ne s'en laisseront pas compter.

Delphine Minoui nous parle de son ouvrage, à paraître le 5 octobre, aux éditions Grasset: Tripoliwood .

tripoliwood
tripoliwood © Radio France

Pendant 42 ans, la Libye a vécu derrière un écran noir et silencieux. De ce pays à cheval entre Orient et Afrique, on ne connaît presque rien - à part les discours fantasques de son guide déchu, Mouamar Kadhafi, autocrate aux allures d’Ubu roi. Soudain, le 15 février dernier, la rue s’est éveillée. Alors que la plupart des média se pressent à l’Est du pays, Delphine Minoui fait partie des rares journalistes accrédités par les autorités de Tripoli. Sous l’oeil permanent des caméras du pouvoir, ils sont confinés à l’hôtel Rixos, un cinq étoiles au coeur de la capitale. Leurs sorties sont limitées aux voyages organisés. Le régime veut leur montrer "la" vérité - c’est-à-dire : sa vérité. Ce voyage surréaliste, comique parfois si ce n’était pas aussi une tragédie humaine, offre une vision inédite de la guerre en Libye. Où sont passées les victimes de la répression ? Pourquoi les blessés ont-ils disparu des hôpitaux ? Pourquoi les tombes des "martyrs" des frappes de l’OTAN sont-elles vides au cimetière ? Les journalistes sont-ils en train de devenir des boucliers humains ? Qui faut-il croire dans ce huis-clos libyen qui va durer six semaines.

__

__

FRANCOIS & THE ATLAS MOUNTAINS

C’est le dernier projet musical du français François Marry, charentais exilé en Angleterre pendant quelques années.

Il rassemble un collectif de musiciens autour d’une musique à la fois poétique, pop et électro.

Il a été « Découvertes du Printemps de Bourges » l’année dernière et son nouvel album « E Volo Love » est la première signature française du prestigieux label de rock indépendant Domino.

Il sera en concert le 14 octobre à Pau, le 26 octobre aux Primeurs de Massy et l’invité du festival des Inrocks le 06 novembre à la Cigale à Paris.

François & The Atlas Mountains interprètent une chanson intitulée «Piscine ».

GNU QUARTET

Ils viennent de Gênes, ils jouent du jazz avec des influences classique et brésilienne.

Depuis leurs débuts en 2005, ce quatuor (trois garçons aux cordes et une fille à la flûte traversière) a déjà réalisé deux disques et collaboré à de nombreux projets parallèles dans leur pays.

Ils sortiront le 13 octobre prochain, un nouvel album intitulé « Something Gnu » où ils s’amusent à revisiter à leur façon, des chansons de Michael Jackson, Police, Claude Nougaro, U2…

Ils seront en concert le 06 octobre au Zèbre de Belleville à Paris et interprètent une chanson du groupe MUSE : « Undisclosed Desires »;

PINK MARTINI

Ce groupe de douze musiciens est originaire de Portland dans l’Oregon et a été révélé en 1997 avec « Sympathique », un premier album qui mélangeait jazz, classique, musiques latines et retro chanté en anglais, français, espagnol, portugais, japonais, arabe…

Cet album se vendra à plus de 650 000 exemplaires grâce entre autres à une chanson « Sympathique (Je ne veux pas travailler ) » qui sera sacrée « Chanson de l’Année » aux Victoires de la Musique en 2000.

Ils sortent cette semaine une première compilation intitulée « A Retrospective » avec sept morceaux inédits (dont la chanson « Moon River » en duo avec le cinéaste Gus Van Sant).

Ils sont en concert ce soir à l’Olympia à Paris, le 05 octobre à Roubaix, le 19 à Voiron et le 20 à Lyon.

Ce sont la chanteuse Storm et le pianiste et fondateur du groupe, THOMAS LAUDERDALE qui interprètent dans une formule piano / voix, la chanson qui les a révélés : « Sympathique (Je ne veux pas travailler ) ».

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Jean-Jacques Vanier

Alexis Lacroix

Clara Dupont Monod

Aline Afanoukoé

Marie Colmant

Guillemette Odicino

Pianiste:

Franck Gélibert

La chronique de Daniel Morin:

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.