Charles Berling vient pour son ouvrage, Aujourd'hui, maman est morte , publié aux éditions Flammarion.

Aujourd'hui, maman est morte
Aujourd'hui, maman est morte © Radio France

Reprenant comme titre la première phrase de«L'étranger»d'Albert Camus, ce récit évoque l'histoire de Nadia, la mère de Charles Berling, liée à l'histoire coloniale du Maroc. Ainisi, Katia, brillante et capable de tous les excès, déracinée et déchirée par son histoire, voudrait s'émanciper...

Gilles Martin-Chauffier nous parle de Paris en temps de paix , publié le 31 août 2011 aux éditions Grasset.

Paris en temps de paix
Paris en temps de paix © Radio France

Sait-on ce qui se trame dans le XVIIIème arrondissement de Paris ? Ce qui se passe dans les cours d’immeuble, les caves, les étages de l’ensemble Artois-Picardie ? Le pacte républicain dans le hachoir du communautarisme subventionné : orgueil hallal, fierté « feuje », tape dans ma main et touche pas à ma pote… Parfois, mais pas toujours. Le héros, commissaire d’ascendance bretonne, calme et manipulateur, n’en croit pas ses oreilles quand on lui annonce l’enlèvement d’un jeune juif du quartier. Une guerre des gangs ? Une autre affaire Ilan Halimi ? Et si l’on avait juste un peu dérangé le chaos naturel du trafic de drogue ? Que cache Hassan, le premier de la classe ? Qui protège Anne-Marie, la professeure du collège, un dessin de Kiraz revu par la « french connection », une égérie de la mode qui aurait mal lu le Coran ?

PEF (Pierre-François Martin-Laval) vient nous présenter la Comédie Musiculte Airnadette , du 11 au 15 octobre 2011 au Divan du Monde à 20h30.

Airnadette, le plus grand airband de la galaxie, est composé de 6 membres : Scotch Brit, Jean-Françoise, M-Rodz, Chateau brutal, Moche Pitt et Gunther Love, double champion du monde d'Air guitar.

Après plus de 182,5 concerts à travers le monde (NY, Paris, LA, Madrid, chez ta sœur, avec -M- à Bercy, ...), ils débarquent aujourd'hui avec la 1ère Air comédie musicale, que même à Broadway, ils l'ont pas vue !

Un show sur l'histoire du plus grand groupe de rock de mon dentier, qui raconte la formation, l'ascension, le succès international et bien sûr l'inévitable déchéance du groupe, due à la drogue et à l'excès de chips. Et re-bien sûr la méga happy end, au moment où tout est perdu. Même le pain.

__

STANISLAS

Révélé en 2007 avec son premier album « L’Equilibre Instable », double disque de platine et nomination aux Victoires de la Musique, cet artiste a depuis sorti un deuxième album et collaboré avec Charles Aznavour, Calogero, Maxime Le Forestier, Kool Shen et Céline Dion !

Il s’offre une récréation en enregistrant « Top Hat », un disque de reprises de standards des comédies musicales de Fred Astaire.

Un grand danseur mais aussi un chanteur ! Pour cela, il s’est entouré de la crème des jazzmen français.

Il sera en concert le 20 octobre à l’Alhambra à Paris et il interprète avec ses musiciens, un grand standard de la comédie musicale américaine : « Cheek To Cheek », extrait du film « Top Hat ».

BETH HART

Cette chanteuse californienne a déjà sorti quatre albums aux USA. Les Français l’ont aperçue et entendue dans la série télé, « Beverly Hills » et elle a collaboré avec Jeff Beck et Slash.

Elle sort lundi prochain son nouvel album « Don’t Explain » enregistré en collaboration avec le guitariste de blues Joe Banamassa : dix reprises de Billie Holiday, Etta James, Ray Charles, Melody Gardot, Aretha Franklin…

Sa voix incroyable fait d’elle la Janis Joplin des années 2000, à l’aise dans tous les registres : soul, rock, gospel, jazz, blues…

Elle interprète seule au piano une chanson de Tom Waits : « Chocolate Jesus ».

MAX EMANUEL CENCIC

Ce contre-ténor d’origine croate est l’une des figures montantes du chant lyrique ! Le grand public a découvert sa virtuosité vocale en 2007 avec un disque consacré à Rossini. Depuis, il ne cesse de jouer sous la direction des plus grands (William Christie, Riccardo Mutti…) et d’enregistrer des disques toujours récompensés.

Il fait l’actualité cet automne avec trois albums : un opéra de Vivaldi, un disque consacré à Gluck et un album de duos avec Philippe Jaroussky.

Il sera également en concert le 17 novembre à la Cité de la Musique à Paris, le 19 novembre au festival de Vendée et il interprètera le rôle titre de « Il Farnace », l’opéra de Vivaldi au Théâtre des Champs Elysées, le 10 janvier 2012.

Il interprète en compagnie du pianiste David Abramovicz, un air de Haendel intitulé : « Risolvo Abandonare », extrait de l’opéra « Alessandro ».

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Ben

Alexis Lacroix

Clara Dupont Monod

Sonia Devillers

Henry-Jean Servat

Pianiste:

Richard Lornac

La chronique de Daniel Morin:

La chronique de Ben:

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.