François Chérèque vient pour son livre Patricia, Romain, Nabila et les autres paru chez Albin Michel le 31 août 2011.

Patricia, Romain, Nabila et les autres
Patricia, Romain, Nabila et les autres © Radio France

Des salariés victimes et bourreaux à la fois? Ainsi parle, sans langue de bois, François Chérèque, le patron de la CFDT qui s’est imposé depuis une dizaine d’années par sa lucidité et son pragmatisme dans l’action. L’auteur, au fil des rencontres liées à sa fonction, nous raconte la vogue d’une certaine forme de management par le stress, contre-productif pour l’entreprise elle-même.Il recueille la parole de ceux qui peinent à la prendre dans leur vie professionnelle et nous décrit les pathologies modernes du monde du travail à l’œuvre dans le secteur privé comme dans l’administration. Au-delà de ces souffrances, il raconte aussi la fierté de ceux qui aiment leur métier. Trop souvent les syndicats ont eu une vision un peu manichéenne des choses. François Chérèque nous exhorte à dépasser désormais les clivages archaïques pour réconcilier, en ces temps de mondialisation accélérée, travail et performance. Un regard à la fois moderne et généreux sur notre société.

Sylvain Tessonvient pour son ouvrage Dans les forêts de Sibérie, publié chez Gallimard le 1er septembre 2011.

Dans les forêts de Sibérie
Dans les forêts de Sibérie © Radio France

Assez tôt, j'ai compris que je n'allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m'installer quelque temps, seul, dans une cabane. Dans les forêts de Sibérie. J'ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal. Là, pendant six mois, à cinq jours de marche du premier village, perdu dans une nature démesurée, j'ai tâché d'être heureux. Je crois y être parvenu. Deux chiens, un poêle à bois, une fenêtre ouverte sur un lac suffisent à la vie. Et si la liberté consistait à posséder le temps ? Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d'espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures ? Tant qu'il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu.

Gisèle Halimi, grande figure de la défense du droit des femmes, s'est insurgée contre le traitement médiatique, qu'elle juge "indécent", du retour en France de Dominique Strauss-Kahn. Dans une tribune parue dans Le Monde daté du mercredi 07 septembre 11, intitulée "L'indécent retour médiatique de DSK. La dignité des femmes foulée aux pieds ", la célèbre avocate fustige "l'indulgence et l'indécence qui ont marqué la relation médiatique de ce détestable feuilleton ".

artiste(s)

LISE

Dominique A lui a composé une chanson et Mathias Malzieu, le leader de Dionysos dit d’elle qu’ « elle est un piano vivant » ! Cette jeune artiste martèle les touches depuis l’âge de cinq ans et s’est fait son éducation musicale entre les compositeurs baroques et romantiques du Conservatoire de Musique et le rock anglo-saxon de ses voyages à Detroit.

Son premier album est sorti le 6 juin et elle sera en concert le 25 septembre aux Muzikelles de Meaux, le 28 septembre au Zèbre de Belleville à Paris et le 15 octobre à Ablon sur Seine dans le cadre du Festival De Marne.

Elle interprète seule au piano une chanson composée par Dominique A et intitulée : « Le Cycle Les Mirages » et une reprise très personnelle d’une chanson de 50 CENT, intitulée « Pimp » avec Richard Lornac au piano !

MILES KANE

Il est la nouvelle coqueluche du rock anglais !

Après des débuts dans quelques groupes dont THE LAST SAHDOW PUPPETS en compagnie d’Alex Turner des ARTIC MONKEYS, il a sorti avant l’été son premier album solo « Color Of The Trap », acclamé par toute la presse britannique !

Il sera un des invités du festival des Inrocks le 04 novembre à Lille, le 05 novembre à la Cigale à Paris, le 06 à Nantes et le 08 à Toulouse et il joue ce matin dans Les Affranchis , une chanson intitulée « Rearrange » en compagnie de ses musiciens.

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Ben

Alexis Lacroix

Aline Afanoukoé

Marie Colmant

Yves Decaens

Pianiste:

Richard Lornac

La chronique de Daniel Morin:

La chronique de Ben:

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.