Ce lundi nous recevons l'acteur Franck Dubosc , pour la sortie en salles le 11 janvier 2012 du film 10 jours en or , de Nicolas Brossette ) .

10 jours en or
10 jours en or © Radio France

Marc Bajau sillonne le pays pour le compte d’une marque de vêtements. Il aime cette vie sur la route, libérée de toute contrainte et faite de rencontres d’un soir. Mais alors qu’il démarre une nouvelle tournée de promotion, sa dernière conquête s'en va en lui laissant son fils, Lucas, un petit métis de six ans…Commence alors une traversée de la France pas comme les autres, où Marc et Lucas vont croiser la route de Pierre, un retraité fantasque et envahissant, et celle de Julie, une jeune femme en errance.Au cours de cette odyssée, flanqué de son trio improbable, Marc Bajau va connaître "10 jours en or" qui vont changer sa vie...

Nous recevons également Sophie Coignard , co-auteur avec Romain Gubert de L'Oligarchie des incapables , publié le 4 janvier 2012 (Editions Albin Michel ).

l'Oligarchie des incapables
l'Oligarchie des incapables © Radio France

Ils monopolisent les postes les plus importants, cumulent les privilèges et font de l’argent leur

principale passion. Ils se servent de l’Etat pour aider leurs amis, fabriquent des lois sur mesure pour leur bon plaisir et laissent le pays aux mains de bandes rivales. Patrons, hauts fonctionnaires, élus ou experts, ces oligarques nous gouvernent avec un mélange d’incompétence et de lâcheté. Après L’Omerta française, Sophie Coignard dont les enquêtes font trembler le monde politique et Romain Gubert, journalistes au Point, nous révèlent vingt ans de compromissions et d’affaires cachées, qui ont permis à une caste de maintenir son règne malgré ses échecs répétés. En toute impunité. Grand reporter au Point, Sophie Coignard a publié de nombreux ouvrages dont plusieurs ont été de grands succès de librairie (cf les 2 derniers, Un état dans l’Etat et Le Pacte immoral). Romain Gubert est chef du service Economie du Point.

__

KATIA GUERREIRO

Depuis une dizaine d’années, elle est une des grandes figures du fado ! Médecin ophtalmologiste le jour et chanteuse de fado la nuit, elle a choisi de ne pas choisir !

Elle sortira le 30 janvier un nouvel album « Patrimonio » où elle interprète ses propres compositions mais aussi des textes d’Aznavour, d’Antonio Lobo Antunes et d’Amalia Rodrigues entre autres. Pour la petite histoire, ce blues lusitanien vient d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco !

Elle sera en concert le 22 janvier à St Cloud, le 23 à l’Olympia à Paris et elle sera en tournée française dès le 16 mars à St Avé.

Katia Guerreiro interprète avec ses musiciens, une chanson de Charles Aznavour, « Lisboa ».

ALBIN DE LA SIMONE

Depuis ses débuts en 2003, cet auteur-compositeur a multiplié les expériences musicales ! Pianiste pour les uns (sur les derniers albums de Raphael, Jean-Louis Aubert, Keren Ann et Vanessa Paradis entre autres), il mène aussi une carrière de chanteur en solo avec déjà trois albums à son actif !

Il est actuellement en train de composer son nouveau disque et il interprète au piano en avant première, dans Les Affranchis , une nouvelle chanson intitulée « Mes Epaules ».

Il sera en concert le 14 janvier pour une Carte Blanche à Mulhouse, du 1er au 04 février au 104 à Paris pour la création de son nouveau spectacle et le 10 février à Palaiseau.

MILENKA

Un duo composé de Oomiaq & Gini, deux illustrateurs -instrumentistes : lui a commencé ses aventures musicales aux côtés de Air et Jean Louis Murat, avant d’enregistrer un premier album avec une troupe d'enfants et la chanteuse Camille. Elle a beaucoup voyagé et chanté pour le groupe japonais Kyoto. Leurs routes se sont croisé dans le sud de la France et ils composent et vivent ensemble dans leur maison-atelier-studio, perchée à 900 mètres d’altitude dans les collines de Vence.

Leur musique est assez perchée elle aussi : leurs chansons sont inspirées par la nature, la forêt, les montagnes, les animaux… Des vrais baba-cools ! Ils mélangent des synthés vintage avec des frottements de galets sur le sol, des chœurs ethniques derrière lesquels on entend parfois des grillons ou des hiboux.

Ils chantent en français et en anglais, des fois en japonais et créent leur musique du monde à eux ! Il y a un album « Tipi » disponible sur toutes les plateformes de téléchargement.

Ils seront en concert le 27 janvier à Montreuil, le 8 février à La Gare Coustellet et le 6 mars au Centre Barbara Goutte d’Or à Paris.

Ils sont accompagnés par Melissa et Michael et interprètent une chanson intitulée « Japan ».

Gini expose à partir de ce soir, ses illustrations au Carré Sésame à Paris.

la chronique de Ben : du bon, du Ben, Dubosc

la chronique de Daniel Morin : DSK est de retour

Chroniqueurs et journalistes :

Ben

Tony Saint Laurent

Marie Colmant

Sonia Devillers

Pianiste :

Richard Lornac

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.