Pour assister à l'émission : www.amiando.com/lesaffranchis

Michel Hazanavicius et Bérénice Béjo viennent pour le film The Artist . Sortie en salles le 12 octobre.

The Artist
The Artist © Radio France

Hollywood 1927. George Valentin est une vedette du cinéma muet à qui tout sourit. L'arrivée des films parlants va le faire sombrer dans l'oubli. Peppy Miller, jeune figurante, va elle, être propulsée au firmament des stars. Ce film raconte l'histoire de leurs destins croisés, ou comment la célébrité, l'orgueil et l'argent peuvent être autant d'obstacles à leur histoire d'amour.

Jean-Claude Kella vient pour son ouvrage, Hold Up , publié aux éditions Don Quichotte.

Écrit par un ancien bandit, le récit véritable d’un hold-up d’anthologie. 146 millions de francs dérobés, dont 139 sont encore dans la nature.

Toulon, décembre 1992. Il y a Manu, l’homme sans histoires, qu’un groupe d’individus contraint un jour de participer à un casse d’envergure. Pourquoi lui? Parce qu’il est vigile à la Banque de France. On a pris sa femme et son jeune enfant, on lui a passé une ceinture d’explosifs à la taille, et le voilà plongé dans un monde effrayant, dont il devient sans l’avoir voulu le maillon essentiel: il ouvrira aux truands les portes de la banque. Et puis il y a Marc, le cerveau du hold-up, qui a monté l’opération mais nourrit depuis le début le sentiment qu’elle va mal tourner. Il s’obstine pourtant, sans savoir pourquoi, jusqu’au moment où il ne peut plus reculer. Hold-up est le récit d’une machine infernale. Ou comment des hommes et des femmes se trouvent pris dans un engrenage qui finit par les dépasser. Dans l’espace confiné de la banque, le temps est suspendu, les relations exacerbées: chacun des protagonistes cherche à protéger ses intérêts, tout en nouant avec les autres des liens empreints à la fois de respect et de haine. Mais tous les personnages ont beau s’agiter dans leur bocal, le ressort de la tragédie est bandé et nul ne peut en arrêter le cours. Dans ce témoignage fiction où les regards des deux héros, Manu et Marc, sans cesse se croisent et se répondent, Jean-Claude Kella démonte, avec l’habileté du romancier et la précision de l’ancien braqueur, un casse monumental.

__

GENERAL ELEKTRIKS

C’est le projet musical d’ Hervé Salters, un passionné de claviers, pianos, clavinettes et autres synthétiseurs.

Il a fait ses premières armes dans le groupe Vercoquin aux côtés de Sébastien Martel et Thierry Stremler avant de collaborer avec Sinclair, M et Fémi Kuti.

Installé aujourd’hui en Californie, il travaille avec le collectif QUANNUM, la crème du hip-hop américain et il y enregistre aussi ses propres disques solo.

Le dernier « Parker Street » est sorti lundi : on y retrouve son goût pour le mélange entre sons vintage et électro.

General Elektriks commence samedi une tournée française avec un concert le 20 octobre aux Primeurs de Massy et le 30 novembre à la Cigale à Paris.

GENERAL ELEKTRIKS nous fait le plaisir d’interpréter en live, « The Spark » qui est aussi le générique des Affranchis et une reprise de CAMEO, « Word Up ! » avec Richard Lornac au piano.

ANNE GASTINEL & CLAIRE DESERT

Elles sont toutes les deux des musiciennes exceptionnelles !

Anne Gastinel est violoncelliste depuis l'âge de quatre ans, premier concert télévisé avec orchestre à dix ans et demi, Premier Prix du CNSM et de nombreux concours internationaux, quatorze disques (tant de musique de chambre qu'avec orchestres), seule instrumentiste à avoir obtenu une Victoire de la Musique dans trois catégories : "espoir", "enregistrement de l'année" et "soliste de l'année".

Claire Désert est pianiste : elle entre au CNSMD à l'âge de quatorze ans, Premier Prix de musique de chambre ainsi qu'un Premier Prix de piano à l'unanimité, de nombreux enregistrements et une Victoire de la Musique en 1997 dans la catégorie « nouveau talent de l'année », grande habituée des festivals internationaux, elle est aussi professeur de piano au CNSMD de Paris.

Ensemble, elles ont enregistré un album consacré aux compositeurs français : Debussy, Poulenc et Franck.

Elles seront en concert le 03 novembre à la Salle Gaveau à Paris et elles interprètent un extrait de la « Sonate pour violon et piano » de César Franck, transcrite pour violoncelle.

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Ben

Aline Afanoukoé

Marie Colmant

Alexis Lacroix

Sonia Devillers

Sandrine Blanchard

Pianiste:

Richard Lornac

La chronique de Daniel Morin:

La chronique de Ben:

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.