L'écrivain et chroniqeur Patrick Besson est invité pour parler de La Présidentielle , recueil des pastiches qu’il a livré au «Point» pendant la campagne (publié chez Grasset ).

Patrick Besson
Patrick Besson © Radio France

Du 16 janvier au 5 mai, Patrick Besson s'est livré à un exercice littéraire sans précédent. Chaque jour il a tenu pour Lepoint.fr un journal de la campagne électorale et emprunté la voix d'un célèbre écrivain, vivant ou mort, français ou étranger, pour raconter les grandes heures et les coulisses de l'élection présidentielle.Commencé le jour où la France perd son triple A, il se finit à la veille du premier tour de l'élection présidentielle. __

Puis Karim Rissouli et Antonin André nous présente L'Homme qui ne devait pas être Président publié chez Albin Michel.

L'homme qui ne devait pas être Président
L'homme qui ne devait pas être Président © Radio France

Un peu comme Yasmina Reza avec L’Aube, le jour et la nuit, Karim Rissouli et Antonin André ont suivi le candidat Hollande tout le long de sa campagne, jusqu’au dernier soir des élections. Le portrait d’un homme parti à la conquête du pouvoir contre toute attente. Du « Hollande président ? On rêve… » de Laurent Fabius aux commentaires acerbes de ses « amis » socialistes, qui le surnommaient Flanby, l’irrésistible ascension d’un homme « normal » jusqu’au triomphe. Antonin André est chef adjoint du service politique de France 2 et Karim Rissouli, grand reporter à Canal Plus.

BARCELLA

Il n’est pas pilier de rugby mais chanteur-auteur-compositeur !

Il a donné pas moins de 250 concerts depuis cinq ans : les Bars en Trans, les Francofolies, les Nuits de Champagne…

Après un premier disque en 2010, son nouvel album « Charabia » sort aujourd’hui !

Barcella avec deux ailes pour faire décoller des chansons malignes et tendres !

Barcella sera en concert le 20 mai au Festival « Paroles et Musiques » à St Etienne, le 31 au Café de la Danse à Paris , le 9 juin à St Maurice l’Exil, le 10 à Evres, le 20 à Lille et le 11 juillet aux Francofolies de la Rochelle et il interprète avec ses musiciens « Ma Douce » et une reprise du générique du dessin animé « Les Cités d’Or » avec Richard Lornac au piano.

JENNIE ABRAHAMSON

Vous savez que Paris a été envahi par la Suède ce week end ! Enfin surtout quelques salles de concerts parisiennes comme la Gaité Lyrique, le Trabendo, la Maroquinerie et le Point Ephémère puisque c’était le temps du festival AAO ! Six jours pour découvrir la belle vitalité et variété de la scène musicale suédoise !

Et c’est Jennie Abrahamson qui va clore cet évènement avec un concert ce soir à la Maroquinerie et demain soir dans les jardins de l’Institut Suédois à Paris.

Elle vient de Savar, une toute petite ville du nord de la Suède et les critiques la comparent à « une Kate Bush jeune et accessible » ! Un raccourci facile mais assez juste !

Son nouvel album « The Sound Of Beating Heart » a été écrit dans son appartement pendant son hibernation : elle a enregistré au fur et à mesure les idées de ses chansons sur son téléphone portable avant de les produire dans son propre studio d’enregistrement à Stockholm.

Jennie Abrahamson a également fondé son propre label Almost et elle joue avec ses musiciens « Hard To Come By ».

Chroniqueurs et journalistes :

Daniel Morin

Marie Colmant

Sonia Devillers

Jean-Baptiste Boursier

David Azencot

Lamine Lezghade

Pianiste :

Richard Lornac

__

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.