Les Affranchis accueillent Patrick Sébastien pour parler de son dernier livre Les Joyeux guérissent toujours , paru en mars 2012 aux Editions Oh! .

Patrick Sébastien
Patrick Sébastien © Radio France

« Les joyeux guérissent toujours » a dit François Rabelais.

Cette phrase, Patrick Sébastien en a fait sa maxime, sa leçon de vie, son étendard ; pour faire face aux chagrins, aux blessures, aux deuils, aux défaites et aux trahisons que nous inflige la vie, une seule solution : la Joie.

C’est cette philosophie qu’applique chaque jour Patrick Sébastien que la vie n’a pas toujours épargné. Au fil des anecdotes de ce journal intime, il nous confie ses éclats de rire, lui qui s’amuse de tout, parce que « le quotidien est tant imprévisible et irréversible qu’en sourire est bien plus jouissif que d’en pleurer ».

Puis nous recevons la toute jeune écrivain Cécile Coulon pour la publication de son troisième roman Le Roi n'a pas sommeil , aux Editions Viviane Hamy .

__

Cécile Coulon
Cécile Coulon © Radio France

« Ce que personne n’a jamais su, ce mystère dont on ne parlait pas le dimanche après le match, autour d’une bière fraîche, cette sensation que les vieilles tentaient de décortiquer le soir, enfouies sous les draps, ce poids, cette horreur planquée derrière chaque phrase, chaque geste, couverte par les capsules de soda, tachée par la moutarde des hot-dogs vendus avant les concerts ; cette peur insupportable, étouffée par les familles, les écoliers, les chauffeurs de bus et les prostituées, ce que personne n’a pu savoir, c’est ce que Thomas avait ressenti quand le flic aux cheveux gras était venu lui passer les bracelets, en serrant si fort son poignet que le sang avait giclé sur la manche de sa chemise. »

__

THEA HJELMELAND

Une chanteuse venue du froid, de Norvège !

Elle a grandi dans un petit village au fond d’un fjord à la limite du cercle polaire : il lui fallait six heures pour atteindre l’île où elle a étudié la musique.

C’est une musicienne précoce : elle a composé sa première chanson composée à trois ans, elle a appris le piano à sept, la batterie à douze et la guitare à treize… Et elle a une voix ensorcelante, une vraie sirène !

Elle a commencé à enregistrer dans des studios norvégiens mais un jour, elle en a eu assez du froid et elle est partie à Cuba puis à Paris !

Théa Hjelmeland a mené une vie de nomade pendant trois ans et elle joue aujourd’hui, une musique métissée par tous ces voyages.

Son premier album « Oh, The Third…” a finalement été enregistré en Norvège avec la collaboration de Bernhoft__ dont on parle beaucoup en ce moment

Théa Hjelmeland joue au piano une chanson « I Need No Other » et une reprise des Beatles « I’m Only Sleeping » avec Richard Lornac au piano.

DIANE TELL

Elle est la plus française des chanteuses québécoises !

Installée en France au pays basque depuis 1988, cette artiste nous donne de ses nouvelles régulièrement par le biais de spectacles ou de disques.

Le dernier « Rideaux Ouverts » a été enregistré à Montréal et vient juste de sortir ! Toutes les informations sont sur son site : www.dianetell.com

Elle sera en concert le 31 mai au festival Printemps de Pérouges et elle interprète en acoustique une chanson également intitulée « Rideaux Ouverts ».

Chroniqueurs et journalistes :

Daniel Morin

Marie Colmant

Sonia Devillers

Guillemette Odicino

Jean-Jacques Vanier

Zazon

Pianiste :

Richard Lornac

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.