Attention! Un enregistrement aura lieu cet après-midi à 15h au studio 106. Nous recevrons Guy Bedos, Stéphane Grüss et Bruno Fuligni. Rendez-vous porte B de la Maison de la Radio à partir de 14h. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Vincent Delerm nous présente Memory , son spectacle théâtral et musical aux Bouffes du Nord.

Memory
Memory © Radio France

Il y a toujours eu du théâtre dans les spectacles de Vincent Delerm. Depuis dix ans, ses quatre albums ont été prétextes à mettre en scène les déambulations d'un personnage noir et blanc, ses pensées intérieures, son cinéma muet. C'est l'inverse cette fois-ci.« Memory » est un spectacle de théâtre, prétexte à présenter des chansons, écrites pour ce projet et ne figurant sur aucun album. Elles accompagnent la vie et les questionnements de Simon que Vincent Delerm interprète, accompagné du multi-instrumentiste Nicolas Mathuriau.Simon s'interroge sur le temps qui passe, sur la façon dont les modes se démodent, sur ce que nous attendons d'une existence, sur ce qui permettrait de ne pas se retrouver un beau soir «blanchi comme un cheval fourbu et glacé dans un lit de hasard». « Avec le temps » est sa chanson préférée mais elle lui fait tellement d'effet qu'il ne supporte de l'écouter que dans sa version italienne, en été, sur un radio-cassette de voiture qui fait passer la bande un peu au ralenti. « Memory » parle de notre rapport au temps, aux âges de la vie et à la disparition.

Avec la complicité artistique de Macha Makeïeff et la participation vocale et amicale de Woody Allen.

Delerm
Delerm © Radio France

__

Vincent Delerm sort également chez Actes Sud Junior un livre-disque "Léonard A Une Sensibilité de Gauche " avec l'illustratrice Blanca Gomez.__

Récitants : Batiste Rebotier et Jean Rochefort

En coédition avec tôt Ou tard

Léonard a dix ans et se pose un tas de questions, il voudrait comprendre ce que veut dire « être de gauche », savoir si « de droite » ça existe et si on a une plus belle vie quand on est « de gauche »... Heureusement, pour répondre à toutes ces questions, il y a Grand-Pierre. Grand-Pierre qui bougonne un peu et s'emmêle les pinceaux mais permet à Léonard d'y voir plus clair. Grâce à lui, Léonard va comprendre ce que sont les goûts et les sensibilités, savoir enfin comment distinguer un poulet de gauche d'un poulet de droite et pourquoi la chantilly est résolument de gauche...

__

Frankenstein
Frankenstein © Radio France

__

Vincent Heden et Patrice Latronche sont les deux comédiens à l'affiche de "Frankenstein Junior ", l'adaptation du film culte de Mel Brooks, au Théâtre Dejazet à Paris.

  1. Le jeune Dr. Frankenstein, professeur d’anatomie à New York, est dans l’obligation de se rendre en Transylvanie pour démêler le patrimoine de son tristement célèbre grand-père, qui vient de décéder. Une fois sur place, le docteur rencontre Igor, l’âme damnée (et bossue) de son grand-père, la sinistre gouvernante Frau Blucher, et Inga, une jeune assistante peu farouche. Il arrive avec la ferme intention de ne pas reprendre les expériences de son aïeul qui, comme chacun le sait, cherchait à ressusciter les morts, mais…Que vont-ils faire ?

RUE DE LA MUETTE

Ce groupe du Sud Ouest est sur les routes de France et d’Europe depuis plus de dix ans. Emmenés par le chanteur Patrick Ochs, un peu le Tom Waits français ou le cousin périgourdin d’Arthur H au niveau de la voix, ils viennent de sortir un cinquième album « Parade » : entre chanson française et rock-klezmer, une poésie désenchantée et hyperréaliste sur des musiques festives !

Ils seront en concert le 21 janvier à Bordeaux, le 4 février à Montluçon et les 16 et 17 à Toulouse.

Ils jouent avec Richard Lornac une chanson intitulée « Britney » et une reprise de Jacques Dutronc, « L’Opportuniste ».

BERNHOFT

Attention, phénomène !

Tout commence par une vidéo postée sur le net, une vidéo d’une chanson « C’mon Talk » où coiffé d’une houppette et le visage orné de lunettes, Bernhoft s’installe seul face à un micro avec des guitares, un sampler et un clavier Rhodes. Un peu comme aujourd’hui dans le 106 !

Cette performance va traverser l’Atlantique où Ellen DeGeneres, actrice et animatrice habituée à débusquer les talents, l'invite dans son show à New York.

Et c’est parti : toute la planète funk-soul s’affole pour cet homme-orchestre venu du froid !

Son père était chanteur d’opéra, sa mère professeur de musique, il a commencé à jouer du tuba et de la guitare et il chante comme une réincarnation de Marvin Gaye ! Il a sorti un premier disque en 2008 et traversé une mauvaise passe financière, alors, Bernhoft a décidé de s’adapter à la crise et se produit seul sur scène, un véritable groupe à lui tout seul !

En attendant la sortie de son nouvel album le 20 février, son EP est déjà disponible en digital et il sera en concert en 1er partie de Ben L’oncle Soul ce soir au Zénith et à la Boule Noire le 17 janvier.

Bernhoft joue tout seul cette chanson qui a fait le tour du net, « C’mon Talk ».

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Ben

Arnaud Lechien

Henry-Jean Servat

Antoine Buéno

Alexis Lacroix

Clara Dupont Monod

Sonia Devillers

Pianiste:

Richard Lornac

La chronique de Daniel Morin:

La chronique de Ben:

__

Evénement(s) lié(s)

Memory de et avec Vincent Delerm

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.